Cité Erromana : Une jeune étudiante dans la gueule du loup





Décidément, cette nouvelle étudiante est de loin chanceuse. C’est que le hasard a fait qu’elle soit agressée, tout juste un mois après son arrivée à Tunis. En effet, se promenant samedi dernier au niveau de l’avenue longeant les trois foyers universitaires de Bardo 1, 2 et 3, elle a été abordée par un jeune homme roulant à bord d’une voiture immatriculée à l’étranger. Le conducteur prétendait qu’il cherchait un foyer d’étudiantes où logeait sa sœur à qui il voulait rendre visite.
Et comme elle est elle-même étudiante et résidente dans le même foyer, elle lui a demandé le nom de sa frangine afin d’aller la chercher. Et ce n’est qu’après coup que le chauffeur lui a fait comprendre que sa sœur habite dans un foyer privé dont il ignorait l’adresse, mais on lui a dit qu’il se trouve dans cette zone.
Sur sa lancée, le conducteur s’est montré si doux et si galant laissant comprendre qu’il est sur le point de rentrer en France et qu’il doit remettre de l’argent à sa sœur pour qu’elle puisse terminer ses études.
Croyant bien faire, la victime, qui est à sa première année à Tunis, a indiqué au conducteur qu’elle connait un foyer privé qui se trouve du côté de la cité Erromana située sur la route X. C’est alors que le jeune homme lui a demandé de l’accompagner puisqu’il ne connaissait pas assez bien la région. Ignorant qu’elle est en train de commettre l’erreur de sa vie, elle est montée à bord de la voiture. Les événements ont pris dès lors une autre tournure.
Le conducteur a commencé dans un premier temps à vanter les mérites de la jeune étudiante avant de lui exprimer son admiration et l’inviter à prendre un café. Refusant net son invitation, la jeune fille a découvert que la voiture a pris une autre direction, s’éloignant de la route principale. Le chauffeur a emprunté, en effet, des ruelles s’aventurant ainsi dans un quartier populaire situé derrière le campus universitaire de Ras Tabia.
Tentant tant bien que mal de prier le jeune homme de la déposer, elle a eu le droit au départ à de gros mot avant de subir l’ire du chauffeur qui l’a menacée ouvertement si elle ne restait pas tranquille et ne l’accompagnait pas chez lui.
Et voilà que les films égyptiens vont servir à quelque chose. La victime s’est justement inspirée de l’une de ces histoires en usant de ruse pour échapper à son bourreau. Faisant semblant d’être consentante, elle a demandé au jeune homme de lui chercher à manger avant de se rendre avec lui dans son appartement.
Le chauffeur tomba dans le piège et au moment où il s’est arrêté devant un restaurant, la victime en a profité pour descendre de la voiture et demander de l’aide aux passants. Craignant le pire, le suspect à démarré à la hâte se pressant de quitter les lieux.
Et ce n’est qu’en rentrant au foyer que la jeune étudiante est allée raconter sa mésaventure à ses camarades. Une plainte a été alors déposée.


M.B.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com