Accord tuniso-français : Bientôt reconnaissance mutuelle des permis de conduire





M. Abderrahim Zouari, ministre du Transport a effectué une visite de travail les 17 et 18 octobre, à Paris à l’invitation de M. Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat, chargé des transports.
MM. Zouari et Bussereau ont présidé, à cette occasion, une séance de travail en présence des délégations des deux pays.
Les deux parties ont échangé, à cette occasion, les points de vue sur la réalité et les perspectives de la coopération entre la Tunisie et la France, dans les domaines du transport aérien, maritime et terrestre ainsi que dans le secteur de l’infrastructure de base.
Les deux parties se sont félicitées du niveau atteint par les relations bilatérales, exprimant la volonté commune d’impulser la coopération, le partenariat et l’investissement dans le secteur du transport.
Le secrétaire d’Etat français a exprimé son admiration pour les réalisations accomplies par la Tunisie dans différents domaines, notamment ceux relatifs à l’infrastructure de base, grâce à la politique clairvoyante du Président Zine El Abidine Ben Ali.
Les deux parties ont convenu de renforcer le système de formation en matière de transport maritime en Tunisie et ce, dans le cadre d’un accord devant être signé avant la fin du mois de novembre 2010, lequel concernera les programmes de formation de l’Institut Méditerranéen des métiers de la mer. Cet institut constitue un modèle de la réussite de la coopération tuniso-française. Les deux parties ont affirmé leur volonté d’intensifier l’action commune, en vue d’élargir son activité au niveau méditerranéen.
La partie française a affirmé sa disposition à contribuer au financement des études techniques et des études relatives à la réalisation du réseau ferroviaire rapide (RFR), lequel s’inscrit dans le cadre du Programme présidentiel « Ensemble, relevons les défis ».
S’agissant du transport terrestre, les deux parties ont décidé de conclure deux accords dont le premier concerne la reconnaissance mutuelle des permis de conduire et de leur remplacement (fin novembre 2010) et le second se rapporte au transport terrestre des voyageurs.
Il a été encore décidé d’organiser au cours du deuxième semestre 2011, une rencontre d’hommes d’affaires des deux pays en vue de développer le partenariat et les investissements en matière de transport terrestre. Cette rencontre vise à mettre en place un plan d’action et des programmes de coopération mixte.
Par ailleurs, M. Zouari a visité le salon «mondial de l’automobile» qui se tient à Paris, prenant connaissance des plus récentes technologies en matière de transport propre, de sécurité et d’équipements de diagnostic et de visite technique des véhicules.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com