E.S.T.: Ayari opérationnel, Naouara incertain





Nous y voilà. L’Espérance se prépare depuis hier pour la finale aller de la Ligue des champions d’Afrique qui la mettra dimanche face au tenant, le T.P. Mazembé. Un rendez-vous des plus délicats.
Après s’être offert le CSS en championnat pour s’installer confortablement en tête de la L1 avec trois points d’avance et un match en moins, l’Espérance se présente au rendez-vous africain de dimanche au Congo dans de bonnes conditions mentales et physiques. Les Sang et Or ont observé un repos de deux jours avant de retrouver hier après-midi le Parc B pour entamer la préparation proprement dite du duel des titans de Lubumbashi. Un duel qui sera sans doute très exigeant sur le double plan physique et tactique.
Le T.P. Mazembé n’est pas à présenter. Il compte sur un ensemble redoutable sur le plan technique, sur un public bruyant qui installe une ambiance d’enfer pour les visiteurs et une pression insoutenable sur le trio arbitral. Le représentant tunisien qui a déjà évolué à Lubumbashi lors du système de poules est averti.
Mais pour arriver à sortir indemne de ce piège congolais, le club tunisois est appelé à réussir sur tous les plans et à bénéficier aussi du facteur chance. Un bon résultat comme celui du Caire gardera intactes ses chances de remporter le trophée tant convoité. Seulement, il faut d’abord assurer la meilleure préparation possible. Benzarti a pensé emmener ses troupes à Monastir, mais jusqu’au dimanche matin rien ne confirmait cette option.
Chapitre effectif, l’Espérance pourra compter sur la majorité de ses joueurs. Seul Naouara, touché au doigt jeudi dernier face au CSS, attendra le contrôle de demain pour savoir s’il est récupérable ou pas. Ayari, blessé à l’épaule, a observé le repos nécessaire de trois jours et a repris les entraînements hier. Il est donc opérationnel. Quant à Traoui que certains ont cru qu’il avait écopé son second avertissement suspensif face à Al Ahly, il est qualifié dimanche vu que le carton obtenu devant les Ahlaouis était le premier à son passif. Reste à espérer maintenant que le représentant tunisien assure la meilleure veillée d’armes possible car le match de dimanche prochain ne sera point de tout repos.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com