E.S.T.: Prêts pour le grand défi





Cinq entraînements à El Kantaoui pour affûter ses armes avant le départ pour la grande aventure de Lubumbashi. Tel est le programme de l’Espérance en cette semaine cruciale.
Partie lundi à Monastir, l’équipe sang et or s’est contentée d’abord d’une séance de décrassage avant d’entamer la préparation proprement dite au match aller de la finale de la Ligue des champions face au T.P. Mazembé à Lubumbashi.
Pour l’heure, tout va pour le mieux et l’effectif espérantiste bénéficie de toute la sollicitude nécessaire de la part des responsables. Le moral est bon et le désir de réussir ce rendez-vous historique dans la vie du club est évident. Logique quand on sait le poids de l’enjeu et la volonté des dirigeants du club de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Si l’Espérance a atteint le tour suprême, c’est au prix de beaucoup de sacrifices et de labeur. Il serait donc bête de s’arrêter si près du but malgré la valeur incontestée de l’adversaire qui dispose de tous les moyens pour succéder à lui-même. C’est donc un challenge des plus exaltants qui se présente au représentant tunisien dimanche à Lubumbashi.
Chapitre effectif, le staff technique a récupéré Ayari et Chammam lundi, alors que Naouara, au repos actif après sa blessure au doigt contractée jeudi dernier face au CSS devrait subir un dernier contrôle ce matin avant de rejoindre ses camarades cet après-midi ou demain.
Ainsi, selon toute vraisemblance, Naouara devrait garder la cage de son équipe dimanche. Quant au reste du groupe, il se porte comme un charme et des gars comme Darragi, Eneramo, Traoui ou Hichri semblent au summum de leur forme et décidés à réaliser le rêve de tous les Espérantistes et de relever ce défi, celui de faire plier le tenant chez lui.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com