C.S.S. – AL Hilal: Savoir prendre option





Les Sfaxiens sont conscients de la nécessité de prendre un avantage certain ce soir au Mhiri pour espérer éliminer les Soudanais et aller en finale de la Coupe de la CAF.
Pour ce faire, la victoire est plus qu’impérative.  L’idéal sera de gagner par un score rassurant, sans prendre de but, Ce serait la meilleure affaire, mais pour y parvenir, il va falloir faire preuve d’une grande application, d’une meilleure efficacité offensive et d’un équilibre plus évident en défense.
Ce ne sera pas facile, mais tout cela demeure dans les cordes du représentant tunisien dans cette demi-finale de la coupe de la CAF.
Question de finish
On a eu à le constater, les problèmes du C.S..S ces derniers temps se situent surtout au niveau du jeu offensif. La manœuvre n’est pas très huilée malgré le bon travail d’entame des relayeurs Bargaoui puis Zaïem qui constitue la plaque tournante de l’équipe. C’est dans le travail final que ça cale et ça ne doit pas se reproduire dans un match à grand enjeu où chaque occasion et chaque but auront leur pesant d’or. Certes, le CSS a souvent su tirer son épingle du jeu à chaque fois qu’il a eu à batailler pour une finale continentale. Il aura besoin, ce soir, d’une confirmation face à un Al Hilal, lui aussi assez rompu aux grandes batailles des coupes africaines. Il s’agit d’un adversaire coriace, capable de faire mal à n’importe quelle équipe, et les Sfaxiens sont avertis. Les hommes de Lechantre vont sûrement opter pour l’offensive, mais il y aura un équilibre à respecter. Le 3-5-2 préconisé par le coach ne donne pas pleine satisfaction et l’absence de Issofo, un excentré droit très actif et très utile, risque de se faire ressentir sur le plan offensif. Au cours du dernier rassemblement effectué à Sousse, le staff technique a sûrement préparé l’équipe à évoluer en plusieurs schémas tactiques, selon les dispositions de l’adversaire et les tournures prises par le match. Le coach sfaxien aura même des cartes à jouer en cours de jeu avec Dridi et probablement Dominique qui a déjà disputé deux matches et qui retrouve progressivement la forme. Sur le terrain, tout a été, espérons-le, bien préparé, mais le rôle des supporters sera aussi important. Lors des grands rendez-vous, le CSS a toujours su profiter du poids et du soutien de son public. Ce soir, au Mhiri, il y aura la grande foule des importants rendez-vous et cet important apport risque d’être l’une des cartes maîtresses de l’équipe. Le public sfaxien saura pousser les siens jusqu’au bout et nous espérons voir l’équipe répondre positivement à son appel.
Formation probable
Khalloufi, Hammami, Maâloul, Gharbi, Ben Salah, Rouid, Touré, Bargaoui, Zaïem, Younès, Ogba.


Kamel ZA?EM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com