5e journée : Intempestive réaction de l’E.S.R.





La 5e ronde a été marquée par le premier faux pas du leader zahrois. Autres faits saillants, la défaite de l’ESG face à la lanterne rouge, le CSC, et le sursaut rageur de l’ESR.
Le revers des Zahrois était, en réalité, plus ou moins attendu, l’antagoniste, n’étant autre que l’ESS, l’équipe la plus affûtée du championnat, avec le SN. Les Etoilés ont contrôlé les débats de bout en bout, hormis le premier QT et la tonitruante entame des locaux (12-1) faisant la différence au troisième QT pour gérer la suite sereinement.
Evolution du score par QT: (18-15), (27-35), (41-55) et (54-64).
Les Nabeuliens, pour leur part, ont eu, plus facilement que prévu, gain de cause face aux Aviateurs. Ces derniers, fraîchement pris en mains par Maher Khanfir, après le départ volontaire de Nidhal Ben Abdelkerim pour des raisons purement personnelles, ont sûrement besoin de temps pour s’adapter aux conceptions de leur nouveau coach. Mais de là à essuyer une véritable bastonnade…
Toujours à l’Ariana, l’attachante équipe d’El Manazeh a confirmé tout le bien que l’on pensait d’elle. Son succès est d’autant plus méritoire qu’il a été obtenu face à une formation censée être plus performante, du moins sur le papier.
Evolution du score par QT: (16-17), (28-26), (47-40) et (60-55).
A La Goulette, où le CA continue de recevoir ses adversaires dans l’attente de l’homologation de sa salle, les Radésiens ont superbement réagi, après la série de faux pas ayant abouti au limogeage de Sami Housseïni. L’arrivée à la barre du nouveau timonier, Slah Ben Tahar, a visiblement eu l’effet escompté à la lumière de la tenue d’ensemble de l’équipe, notamment sur le plan mental. Les Clubistes, qu’on croyait remis en selle après leur victoire de mercredi dernier aux dépens de l’ESG, en ont fait les frais. Ces Goulettois, justement, qui ont essuyé une nouvelle défaite, assez inattendue, face à la lanterne rouge, le CSC. Mais sur l’ensemble du match, ce dernier a été incontestablement méritant.
La flamme faisant cruellement défaut dans les rangs goulettois, l’issue finale ne pouvait être autrement que la défaite, une contre-performance ayant engendré le départ de l’entraîneur Abdessattar Elloumi.
Evolution du score par QT: (9-9), (29-27), (36-46) et (56-60).
Enfin, à Bizerte, l’empoignade entre Cabistes et Aghlabides fut, comme prévu, haute en couleurs et palpitante. Les Bizertins ont un tantinet dominé les débats, mais ont failli laisser des plumes à la fin, à la faveur du retour au score des Kairouanais et leur époustouflante fin de match. Hamza Slimène avait même la possibilité de condamner la partie aux prolongations, mais il rata les deux lancers-francs dont il bénéficia à 2’’ de la fin.
Evolution du score par QT: (15-14), (29-22), (50-40) et (6058).


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com