J.C.C. 2010 : Focus sur … : Tanit d’or de la compétition officielle – Longs- métrages : Une voix pas comme les autres…





Loin d’être un film commercial, «Microphone» est un hommage à une nouvelle génération d’artistes à la recherche de son chemin… Histoire qui a valu à son réalisateur le Tanit d’or.
«Microphone» ne peut jamais être un film commercial. Au-delà des « happy end » qui caractérisent la majorité des films égyptiens, le réalisateur Ahmed Abdallah a situé son film, dont les événements se déroulent en Alexandrie.
Pour son 2e long-métrage, il a choisi de peindre avec les images et les mots le vécu d’une nouvelle génération d’artistes indépendants qui sont restés à l’abri des industries d’art… Des artistes libres qui n’ont jamais cherché à être sous les feux de la rampe. Et c’est à travers les yeux, les œuvres et le vécu de ces artistes que le réalisateur, lui-même le scénariste, raconte les mutations que connaît l’Alexandrie et relate le quotidien de ses habitants. D’ailleurs, pour bien réussir son œuvre et lui donner de la ténacité, l’artiste s’est entouré d’une pléiade de jeunes artistes alexandrins…
C’est l’histoire Khaled, de retour à Alexandrie, après des longues années d’absence. Flânant ici et là, dans les rues de la ville, il croise des chanteurs de Hip-hop, des rockeurs, des graffiteurs qui travaillent sous les toits de vieux bâtiments…
Au jeu sincère, sobre sans excès, ces jeunes artistes ont constitué le maillon fort du film. Ajoutons à cette bonne sélection d’artistes, quelques têtes d’affiche du cinéma égyptien à savoir Menna Chalabi et Khaled Abou Naja (membre du jury de la compétition du documentaire et la compétition nationale du court-métrage des J.C.C 2010).
Tourné avec un appareil Canon 7D, permettant d’avoir une belle qualité d’images, «Microphone» a su se distinguer sur le plan technique. Reste à ajouter que ce long-métrage a été projeté auparavant sur les écrans de plusieurs festivals internationaux dont celui de Copenhague, Vancouver, Toronto...


Imen A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com