Palmarès : Des cinémas en état de grâce





L’Egypte a décroché le Tanit d’or de la 23e édition des Journées Cinématographiques de Carthage, clôturées dimanche au Théâtre de la Ville de Tunis, avec le film «Microphone »
C’est lors d’une grande fête que les jurys de différentes compétitions des Journées Cinématographiques de Carthage ont annoncé les noms des heureux lauréats de la 23e session. Session spéciale qui a été marquée par la projection de 13 films dans la compétition officielle de longs-métrages. Quant à la compétition officielle des courts- métrages, elle a vu la projection de onze films de différentes nationalités.
La Tunisie a été presqu’absente du palmarès. Excepté « Linge sale » de Malik Amara qui a décroché le Tanit d’or de la compétition officielle des courts-métrages, le cinéma tunisien est resté loin de toute consécration. « Les palmiers blessés » d’Abdellatif Ben Ammar s’est vu attribuer le prix du jury d’enfants.
L’Egypte, l’Algérie et le Maroc ont souligné bel et bien qu’ils ont un mot à dire et que leurs cinémas vivent de beaux jours. Grâce à un « Microphone», l’Egypte a décroché le Tanit d’or de la 23e session. Le Tanit d’Argent a été attribué dans la même catégorie au film « Voyage à Alger » d’Abdelkarim Bahloul, tandis que le Tanit de Bronze a été décerné au long métrage marocain « La Mosquée » de Daoud Ouled Syad.
L’Egypte a également décroché le prix de la Présidente de la Femme Arabe (OFA) grâce au court- métrage « Rouge pâle » (Pale Red) de Mohamed Hamed ; œuvre en quinze minutes qui se veut une plongée dans l’univers de Chayma, jeune adolescente vivant avec grand- mère à Alexandrie. Confrontée à une situation embarrassante, elle s’est trouvée menée dans une réflexion autre sur sa féminité.
Notons que la cérémonie de clôture a été marquée par la participation du ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine aussi bien que celle de nombreux invités. Le jury de la compétition officielle a été présidé par Raoul Peck (Haiti) et composé de Josef Gaye Ramaka (Sénégal), Anouar Brahem (Tunisie), Atiq Rahimi (Afghanistan), Elham Chahine (Egypte) et Diane Baratier (France).


I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com