O.B. : 1 – Sétif : 0 : Courte victoire des Cigognes





 L’O.B a remporté la première manche des demi-finales de la Coupe de l’UNAF des vainqueurs de coupe face à l’E.S.Sétif, grâce à un but de Khalil Jlassi.
 Le coup d’envoi des compétitions de l’UNAF parrainées cette année par Nessma TV a été donné sous la pluie hier au stade Kmiti à Béja avec la première demi-finale de la Coupe des coupes entre l’O.Béja représentant de la Tunisie et l’E.S.Sétif tenante du titre de champion maghrébin des clubs champions et représentante du football algérien.
L’OB a abordé cette rencontre avec beaucoup de prudence, prenant certainement en considération la ré­putation de son adversaire et sa grande expérience de ce genre de rencontre. En effet les locaux n’ont pas cherché à provoquer leur adversaire et se sont contentés d’observer son jeu avant de prendre des initiatives en attaque par l’intermédiaire de Nizar Garbouj qui a posé des problèmes aux défenseurs algériens qui ont concédé des coups francs dont celui de la 28e minute qui a permis à Saber Mhamedi de servir en retrait Khalil Jlassi qui a repris en puissance pour tromper Chaouchi, le gardien international de l’Entente de Sétif et donné l’avantage aux siens.
Cette réussite a donné des ailes aux Cigognes qui ont joué par la suite sans complexe devant un adversaire qui a avancé d’un cran variant son jeu par des passes courtes et des triangulations qui ont poussé les défenseurs béjaois à commettre des fautes sans que les attaquants sétifois n’arrivent à en profiter.
Le scénario de la seconde mi-temps a été en son début identique à la première avec une équipe algérienne qui s’est jetée en attaque avec pour objectif d’arriver à égaliser le plus vite possible pour espérer par la suite forcer la décision, alors que l’OB a plutôt cherché à ren­forcer son milieu de terrain afin de limiter les espaces devant les camarades de Nabil Himani, qui seul à la pointe de l’attaque n’a pu venir à bout d’une défense assez bien articulée autour de Anis Matar Bacha.
Au fil des minutes la domination de l’équipe algérienne est devenue beaucoup plus consistante, mais cette domination a manqué de rythme dans la mesure où les tentatives étaient lentes ce qui permettait aux défenseurs béjaois de se replier facilement. Et la meilleure illustration de cette lenteur a été donné par Abderahman Hachoud qui a tempéré et s’est fait subtiliser le ballon après s’être retrouvé en tête à tête avec le gardien Amdouni.
Et l’OB qui est resté longtemps sur ses réserves, aurait pu prétendre aggraver le score lorsque Garbouj a profité de la position avancée des défenseurs sétifois pour se présenter seul devant Chaouachi qui au prix d’un reflex a sorti le ballon.
Pour alléger la domination de l’équipe algérienne, l’entraîneur de l’OB a fait rentrer Hamouda Maâmeri et Nabil Missaoui afin de fixer les défenseurs sétifois et les obliger à rester dans leur zone.
De l’autre côté les rentrées de Ben Moussa et Chargui pour donner plus d’efficacité à la ligne d’attaque n’ont pas été déterminant et la victoire est revenue en fin de match à l’équipe la plus audacieuse.
Formations
O.Béja : K. Amdouni – Rodrigue Modanga – Hamdi Abdi - M. Haj Amor (M. Wazzani) – A. Ben Sassi – A. Matar Bacha -– I. Camara - S. Mhamedi – K. Jlasi - B. Manaï (N. Missaoui) – N. Garbouj.
E.S.Sétif : F. Chaouchi – A. Hachoud – F. Bouazza – M. Yakhlef – A. Ifaoui – K. Lamouchia – A. Chabou (Mokhtar Ben Moussa) – R. Belakïd – Antar Bouhriz – M. Jalit (Jamel Chargui) – N. Himani.


Mohamed HEDI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com