Hichem Guirat: «La performance de Djaoupé était une exception»





«On ne peut pas  mettre tous les arbitres africains dans le même sac ; ceux de l’Afrique du Nord, du Soudan, de l’Afrique du Sud ou encore du Sénégal sont connus pour leur intégrité. Le mal de l’arbitrage africain réside dans les responsables, sinon comment expliquer qu’un arbitre ayant des antécédents dans la corruption puisse arbitrer une finale de Ligue des champions ? Là, c’est le travail réalisé dans les coulisses qui a fait qu’on en arrive à ce point.
C’est l’image de marque de l’arbitre qui fait que l’’on puisse lui proposer des pots de vin. Malheureusement, la réputation des arbitres africains, la majorité, n’est pas propre. Cependant, l’arbitrage de la finale de la Ligue des champions était une exception et on ne peut pas généraliser ce comportement sur tous les arbitres africains».


M.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com