Litige S.G. – Anouar Sahbani : L’art (fédéral) d’entretenir le laxisme





La FTF n’en finit, décidément, pas de cultiver l’abscons et de titiller le diable. Au lieu, en effet, de s’en tenir à la scrupuleuse application des règlements, l’instance fédérale continue de faire dans la dentelle. Retour aux faits: le litige ayant opposé l’ancien joueur du SG et actuel sociétaire de l’ESBK, Anouar Sahbani, a débouché sur une décision ferme de la commission des litiges, à savoir le versement par le joueur en question au profit du SG de la somme de 3800 dinars. L’ultimatum accordé au joueur expirait le 18 octobre dernier.
Entre-temps, Sahbani est passé à l’ESBK et avant la rencontre ayant opposé cette dernière au SG, dont le déroulement a eu justement lieu au lendemain de l’expiration du délai, les responsables gabésiens ont formulé des réserves techniques contre la participation du joueur à cette rencontre, achevée du reste sur un score de parité, le but khalladi ayant été marqué, ironie du sort, par le même Sahbani.
Et au lieu d’appliquer le règlement, consistant à sanctionner le joueur, avec les répercussions qui s’imposaient sur le résultat de la rencontre, nos édiles fédéraux ont prétexté un engagement pris par les responsables de l’ESBK pour régler au plus vite ce différend. Celui-ci a été, par ricochet, porté devant la commission des règlements.
Un imbroglio de trop, un embrouillamini gratuit, dont se serait passé tout le monde, pour peu que les règlements, faits pour être appliqués, et non violés comme le veulent certaines âmes lunatiques, aient été simplement et bonnement appliqués.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com