Miss Cover Girl : L’égérie des Suisses sera Tunisienne





Pour raviver les couleurs de la Une de son magazine people, Nizar Chaâri, patron de «Tunivisions» a trouvé de bons partenaires, ainsi que le bon filon. Miss Cover Girl est une idée géniale pour entamer l’année 2010 en beauté.
Il s’agit d’une première en Tunisie. Un nom tiré de la langue de Shakespeare qui fait à la fois moderne, sexy et fait surtout rêver les demoiselles. L’idée est fort séduisante. Il s’agit de faire d’une pierre deux coups, à l’image de «You». La Une d’un magazine très apprécié par les Anglais, les professionnels du monde people qui sait comment se financer. People certes, mais qui donne aussi de la matière à croquer et qui fait craquer… sans modération aucune.
Avec de l’innovation dans l’air du temps et des partenaires costauds, comme la maison cosmétique suisse qui aime imprimer le visage angélique d’une Tunisienne sur les pots et étuis de sa nouvelle gamme dans les salons du monde, le magazine tunisien en tirera certainement le gros lot de l’année 2011. Et c’est tant mieux ainsi.
A y voir de près, Miss Cover Girl est bien réfléchie : il n’y a aucune honte à le penser tout haut. C’est un lancement promotionnel doublé d’une belle image et cela ne peut que multiplier, tripler, voire quadrupler le nombre de consommateurs, de lecteurs (et surtout de lectrices) et booster le site du magazine où le clic est le maître mot de la «crédibilité», de la publicité, de la viabilité de n’importe quel produit rayonnant sur le marché.
Dis-moi que je suis la plus belle
De quoi s’agit-il ? Chaâri a déclaré hier aux médias que son magazine en papier marche très bien et qu’il ne regrette pas de l’avoir racheté. Et d’ajouter que le fait d’avoir une star sur la Une d’un journal people est une opportunité, une sorte aussi d’«appât» qui attire les lecteurs. Avec le spot publicitaire de la marque du produit partenaire, il y a eu apparemment du renfort et du confort. Le Tunisien a bien conclu son marché de l’année.
«Sur le site, nous avons lancé «une page fan», a-t-il dit. En effet, quand il s’agit de concours de beauté et quand c’est léger et glamourisé, ça fait rêver les filles de 18 à 25 ans et le nombre de visiteurs (et visiteuses) augmente tout naturellement. C’est la chose qui marche le plus : du buzz, du business et à fond les trésors de beauté. C’est ce business déguisé, dans la peau de la belle de l’année.
Depuis le lancement à la télé, sur Internet et sur facebook de ce concours, la nouvelle a pris de l’ampleur. De bouche à oreille, les filles ont sauté sur l’occasion. On ne sait jamais ! Du côté du magazine, on ne compte plus le nombre de photos envoyées. Jusque-là, on parle de milliers de profils de brunes, blondes ou rousses… La palette est royale et les internautes sur la ligne sont aussi invités à voter…
Pour le «shooting», la chance commencera à se dessiner dans les halls des grandes surfaces, à Tunis, Sousse et Sfax. Une centaine de belles seront chouchoutées, maquillées, coiffées et photographiées par des professionnels avant le défilé et la présélection.
Parfaitement glamour
«Les membres du jury présidé par une star tunisienne sélectionneront une douzaine de candidates. Ces belles ne seront pas toutes à l’affiche, mais comme consolation, imprimées sur le calendrier de l’année», a dit Nizar Chaâri sans trop s’arrêter sur des noms.
La ligne éditoriale de la marque suisse, c’est continuer à investir dans les recherches techniques sans exclure le glamour. C’est le label de la maison fondée depuis 1947 et que les héritiers aiment garder jalousement. Et le choix de la Tunisie n’est pas un hasard. Les filles du pays sont si belles…
Les premiers votes auront lieu le 23 novembre. Quant à la finale, elle aura lieu le 18 décembre en présence de bon nombre d’invités de marque. Impossible de savoir plus sur la soirée. Chaâri, comme ses collaborateurs, préfère garder secrets les noms des invités de cette première. Et ce n’est que pour tenir en haleine les candidates et donner de l’émotion et du piquant à l’événement…


Z.A.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com