7e journée : Entre confirmation et rachat





C’est bel et bien sous ce double signe que se place la septième ronde.
CAB, USM et TAC pour le premier, ESG et JSK pour le second.
Les Cabistes, beau dauphin, s’en vont au-devant d’un véritable test de crédibilité, en se rendant à Ezzahra. L’occasion idoine pour Mounir Nefzi de jauger davantage les potentialités de ses poulains. Pour Riadh Ben Abdallah, il s’agit, aussi, de vivre de certitudes.
La Goulette, où le CA continue d’offrir l’hospitalité à ses adversaires, la partie s’annonce très équilibrée entre des Clubistes qui ne cessent de faire preuve d’inconstance et des Usémistes commençant, enfin, à assimiler les options et conceptions de leur entraîneur croate, à la lumière de leur bonne tenue d’ensemble, il y a trois jours face à l’ESR. Celle-ci, malgré l’avantage du parquet, ne devrait pas opposer une grande résistance face au SN. Tout comme la Chabiba, encore à la recherche de ses marques, face à une ESS irrésistible, dans l’attente de sa confrontation au sommet contre le SN, dans le cadre de la mise à jour du calendrier.
A l’Ariana, les Manazéhois tenteront de profiter de la délicate période que traverse l’ESG, suite au changement opéré au niveau du staff technique. Après leur prestation en demi-teinte contre EZS, les Goulettois ont hâte de prouver qu’ils valent plus que ce qu’ils ont exhibé comme atouts jusqu’ici. Le duo Cherif-Teyeb devrait avoir tiré les enseignements de leur première prise en mains, pour apporter les correctifs nécessaires.
Les Cheminots, pour leur part, négocient un bras-de-fer musclé avec un TAC qui n’en finit pas de surprendre comme l’atteste sa récente victoire à Kairouan même.

Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com