Les éclairs de la 8e journée : Satisfactions au compte-gouttes





Tronquée, la 8e ronde de la L1 ne laissera point des souvenirs impérissables.
A peine a-t-on relevé la réaction de l’EST et d’EGSG et quelques menus exploits individuels.
Appelée à faire oublier sa piètre sortie face au CA, l’Etoile a réagi de belle manière contre l’ASM. Une nette victoire et une fluidité dans le jeu qui laissent présager un retour en force dans la course derrière le leader espérantiste. Cela n’empêche que le club sahélien est appelé à se concentrer davantage sur son football pour espérer réussir sa saison.
Camara, le maillon fort
Régulier et précis, telle une montre suisse, le pivot de l’OB Brahima Camara ne cesse de confirmer son talent d’un match à l’autre. Dimanche à Béja, Brahima Camara a couvert un terrain énorme et a constitué un maillon fort de la chaîne béjaoise. Pourvu qu’il persévère.
Alexis, la rampe de lancement
Depuis quelques journées, le Camerounais du CA, Alexis donne de la stabilité à l’entrejeu, de la consistance à la relance et beaucoup de présence.
Face à l’OB dimanche, il a encore une fois prouvé qu’il s’est assagi et qu’il est décidé à se concentrer sur le jeu pour donner le meilleur de lui-même.
Harrane, l’homme à tout faire
Voilà un joueur qui passe par une période favorable, qui s’affirme de jour en jour comme un élément important dans le dispositif du CSHL. Bon dans la récupération et dans la reconversion, face à l’ESZ, il a fait parler sa force de frapper à plusieurs reprise pour arriver à marquer le but victorieux sur un tir croisé. Harrane est désormais un élément-clé au sein du club banlieusard.

Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com