Nord Ouest : Le coiffeur violeur





Le tribunal de première instance du Kef a examiné dernièrement une affaire dont l’accusé est un coiffeur qui comparaît pour répondre de deux chefs d’inculpation aussi graves l’un que l’autre à savoir viol et enlèvement. Après les délibérations, la Cour l’a condamné à cinq ans de prison… Les faits de cette affaire remontent à la nuit du 10 octobre 2009, lorsque la victime accompagnée de son ami s’était rendue chez un marchand de fruits secs ayant pignon sur rue dans une ville du Nord-Ouest du pays. C’est alors que deux hommes sont descendus d’une voiture pour venir demander à la jeune fille de les accompagner au poste.  En se présentant comme étant deux agents de police, ils ont informé la victime qu’elle était impliquée dans une affaire judiciaire. Prise de panique, la fille  est montée à bord de la voiture sans oser poser aucune question. Une fois loin du quartier, les deux hommes se sont mis à lui adresser des propos indécents avant de montrer leur vrai visage, lui demandant de se soumettre à eux. En d’autres termes, les deux hommes voulaient abuser d’elle. En contrepartie, ils lui ont promis de la relâcher. Bien évidemment, la jeune fille s’est débattue avec acharnement pour protéger son honneur. Seulement, l’équilibre des forces était de loin en faveur de ses deux bourreaux qui ont usé de la force physique pour lui en faire voir de toutes les couleurs. Elle fut en effet, installée sur le capot de la voiture et un à un, les deux hommes se sont relayés donnant libre cours à leur bestialité pour lui faire subir des atrocités dignes d’un film de terreur. Après avoir assouvi leurs désirs, les deux hommes l’ont ramenée chez elle, continuant au passage à prétendre qu’ils sont deux agents de police. Et comme si ce qu’ils ont fait ne leur a pas suffi, les deux violeurs ont sommé la jeune fille de venir les voir tous les soirs en compagnie de sa sœur. Le cas échéant, elle sera arrêtée. Entre-temps, les parents de la victime avaient déjà alerté les auxiliaires de police pour s’informer du poste où elle pouvait être retenue. Coup de théâtre, les autorités n’étaient pas au courant de cette affaire. Du coup, les agents de l’ordre ont ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation des deux accusés. Il s’agit d’un coiffeur et de son ami. Après avoir nié les faits, ils sont passés aux aveux après que la victime eut fourni des preuves irréfutables qui ont conduit à l’inculpation des deux accusés d’enlèvement et de viol avec usage de la violence physique et usurpation d’identité. Traduits récemment devant le Tribunal de première instance du Kef, ils ont écopé de cinq ans de prison.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com