A travers les régions





Ben Arous : Des fresques sur les façades des échangeurs
Des fresques murales ont été réalisées sur des façades d’échangeurs, dans la région de Ben Arous, par un groupe d’étudiants de l’Institut des beaux-arts de Tunis et des artistes plasticiens. Ces œuvres, aux couleurs lumineuses, visent à rompre avec la grisaille du béton. Il s’agit d’une action initiée par l’amicale de la Galerie des arts, à Ben Arous, à l’occasion de la célébration par la région du 23e anniversaire du Changement. Les fresques exécutées au niveau des échangeurs de Yasminet et de Chouchet Radès expriment la joie de la jeunesse tunisienne et illustrent les valeurs de la liberté. Elles sont largement appréciées par le voisinage.


Zaghouan : Caravane pluridisciplinaire pour 120 familles
Cent vingt familles démunies ont bénéficié, dans la localité de Cheraitia (délégation de Saouaf), au gouvernorat de Zaghouan, des services d’une caravane pluridisciplinaire. Cette action de solidarité a consisté en la distribution d’aides en nature, de denrées alimentaires et de lots de vêtements, ainsi que la fourniture de consultations gratuites dans plusieurs spécialités dont la gériatrie, les maladies chroniques et la santé de la mère et de l’enfant. Les jeunes ont pu profiter des activités culturelles et ludiques proposées à cette occasion, en plus d’ateliers visant à faire connaître les mécanismes d’emploi et à inciter à l’investissement privé.


Tozeur : Projet de protection de la ville contre les inondations
La municipalité de Tozeur connaît, actuellement, la mise en œuvre de la première tranche du projet de protection de la ville des inondations. D’un coût estimé à un million 950 mille dinars, les travaux concernent l’évacuation des eaux pluviales, dans la localité de Hafr Ettine. Ils doivent s’achever en septembre 2011. La municipalité de Tozeur s’emploie, par ailleurs, à parachever la réalisation de la deuxième tranche des travaux de bitumage des routes (880 mille dinars) et de la deuxième tranche des travaux d’éclairage public (42 mille dinars). Autres projets prévus, la reconstruction de la maison des jeunes, la réalisation d’une auberge, le réaménagement du stade municipal et la création d’un nouvel abattoir municipal, en plus de la poursuite des travaux de réalisation d’une décharge régionale contrôlée avec un taux d’avancement de 80 %. La municipalité a récemment parachevé la mise en œuvre du programme de réhabilitation des quartiers populaires d’une valeur d’un million 200 mille dinars. Il s’agit de l’amélioration de l’infrastructure routière et de l’éclairage public dans les cités Kitna, Essalem et Ras Dhraa qui seront raccordées au réseau d’assainissement, dans une étape ultérieure.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com