Café soluble et santé : Ne pas dépasser la dose prescrite





La consommation du café soluble serait à l’origine des carences en calcium selon certains dires.  Des rumeurs vont même jusqu’à considérer ces granulés comme des substances cancérigènes… Info ou intox ?
Rien ne vaut un bol de café chaud le matin pour partir du bon pied. Certaines personnes en sont d’ailleurs totalement accros. Ils ne sauront ouvrir l’œil qu’après avoir avalé leur café matinal. Mais si l’on vante les vertus du café, certaines langues excluent celui à graines soluble. On pointe du nez certaines marques. On accuse certains cafés d’être derrière moult problèmes de santé. Celui soluble est le premier à être sur le banc d’accusation.
Le Quotidien a posé la question au Dr Taïeb Doghri, professeur en nutrition.
«Je dois dire d’emblée que jusqu’à présent, il n’y a eu aucune étude scientifique approfondie sur les méfaits du café. Tout ce que l’on en entend donc dire sur le sujet relève plutôt de la théorie. Toutefois, le café est réputé depuis des siècles pour ses propriétés stimulantes nerveuses et psychiques. On lui a attribué des propriétés tonicardiaques, diurétiques et stimulantes de la digestion. La caféine est utilisée entre autres en pharmacologie pour lutter contre la douleur et la migraine.
Nonobstant, il est probable que le café, en tant qu’excitant, peut être à l’origine d’un problème d’absorption du calcium. L’on sait par exemple que l’absorption du fer est inhibée par la consommation du thé, mais ceci n’est valable qu’à forte dose. Donc, je ne saurai me prononcer si le café est bien en cause d’une carence en fer ou en calcium ou pas, parce qu’aucune étude exacte et structurée n’a été faite sur le sujet. Pour simplifier les choses, je dirai qu’en tout excès il y a danger ! Le café ne doit donc pas être consommé à fortes doses d’autant plus qu’il s’agit d’un excitant. En ce qui concerne le genre de café, je ne pense pas qu’il y ait une différence entre un café soluble, filtre, expresso ou turc… Tous les cafés, se valent à mon sens !
En revanche, ce qui est à mon avis réellement problématique, c’est plutôt l’ajout du sucre ! De fait, comme le café cru a un goût plutôt amer, les gens ont tendance à y ajouter du sucre. Le café ou le thé sont des éléments neutres et ils ne modifient donc pas considérablement notre métabolisme. Par contre, le sucre, lui, perturbe le métabolisme parce qu’il interfère avec les autres éléments. Lorsqu’on prend plus d’un café et qu’en parallèle on prend aussi un thé ou plus par jour et qu’on ajoute du sucre à chaque fois, cela va sans doute avoir des effets néfastes sur la santé ! Non seulement cela favorise l’obésité ou du moins la surcharge pondérale, mais en plus cela va perturber le processus métabolique. Avec une consommation excessive du sucre, les éléments nutritifs comme les fibres, les vitamines, le fer…ne seront plus assimilés et utilisés par l’organisme selon le processus normal.
Donc, je ne dirai pas que le café représente un danger pour la santé, mais on ne doit d’abord pas y ajouter du sucre, ou du moins se contenter d’une quantité vraiment minimale, mais en plus, il faut que la consommation du café demeure raisonnable. Il est préférable de se contenter d’un café par jour».


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com