Wassim Naouara : «J’ai payé seul la déroute de l’aller !»





Le keeper espérantiste ressent de la frustration à voir tout lui tomber sur la tête. On ne lui a pas pardonné sa mauvaise prestation face au T.P. Mazembé et il vient de perdre sa place de titulaire.
Vous avez demandé à être ménagé face au S.T. pour retrouver votre sérénité. Cela vous-a-t-il fait du bien?
Ménagé? Je ne l’ai jamais demandé. Au contraire, j’aurai bien voulu être sur le terrain par faire mon boulot et surtout faire oublier ce qui s’est passé une semaine avant. Dans ma tête, j’étais bien et je me suis entraîné comme j’ai l’habitude de le faire, pensant que je serais titulaire. Il s’agit, là, d’un choix personnel du coach que je dois respecter, mais non sans une certaine amertume.
Vous parlez d’amertume. C’est dire que vous vous sentez frustré, est-ce vraiment le cas?
Effectivement, je ressens une très grande frustration.
La déroute de la finale aller contre le le T.P. Mazembé a été collective en plus de l’arbitrage qui a clairement lésé notre équipe. Or, de retour à Tunis, je constate qu’on a tout mis sur le dos de Naouara comme si j’étais le seul à commettre des erreurs dans ce match. Il est vrai que j’assume une entière responsabilité sur l’un des cinq buts encaissés, mais je n’étais tout de même pas ridicule et je ne suis ni le premier ni le dernier gardien de but a rater un match.
Le moral est-il alors touché?
J’essaie d’être fort et lucide. Je sais que ça va passer, mais ce qui se passe me fait beaucoup de mal. Je me suis retrouvé sur le banc à l’Espérance et voilà que je viens de perdre ma place en Equipe Nationale. Je ne peux pas m’attendre à pire que ça et ça me fait penser que je suis le seul à payer la facture de la lourde défaite de l’aller.


Propos recueillis par : Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com