Usurpation d’identité





Le tribunal de première instance de Grombalia a examiné dernièrement une affaire dont l’accusé est un quinquagénaire impliqué dans des délits d’usurpation d’identité et de faux et d’usage de faux. En effet, l’accusé a falsifié la carte d’identité de l’un de ses amis avant d’ouvrir un compte bancaire et d’obtenir un carnet de chèques.
Suite à quoi, l’accusé a émis plusieurs chèques pour acheter des bijoux jusqu’à ce qu’il fut découvert et dénoncé aux agents de l’ordre. Arrêté, il a été inculpé d’usurpation d’identité et de faux et d’usage de faux. Traduit dernièrement devant le tribunal de première instance de Grombalia, il a été condamné à cinq ans de prison.


M.B.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com