A.S.M. : Hier, première prise de contact avec Mejr





L’inévitable a finalement eu lieu. Entendons cette séparation pressentie depuis un bon bout de temps entre l’ASM et Kamel Chebli. Avec comme panacée, Habib Mejri, une vieille connaissance marsoise.
Le cinglant (0-3) essuyé à Sousse a, à l’évidence, été le coup d’estoc final et fatal ayant généré cette issue, après une cohabitation d’une saison et demie environ, et non moins belle idylle entre l’ASM et Kamel Chebli, couronné à la fin de l’exercice écoulé par le retour des Marsois à l’élite. Avec comme cerise sur le gâteau un retentissant carton plein à domicile, à savoir 13 victoires en autant de matches.
Malheureusement, cette série rose, au contact des ténors, s’est considérablement édulcorée, débouchant sur cet incontournable divorce. Pour en savoir plus, nous avons pris attache avec M. Hassine Ben Hassine, le président de section marsois qui a éclairé notre lanterne en ces termes: «Avant tout, je tiens à louer la teneur qualitative du travail accompli par Kamel Chebli, tout au long de la période passée au Chtioui. Mais l’implacable loi des résuktats est une fatalité à laquelle nul ne peut se dérober. Avec une seule victoire en 8 journées, en effet, il est devenu très malaisé, pour ne pas dire impossible, de continuer à entretenir une motivation des joueurs qui s’étiolait de plus en plus tangiblement. Il fallait donc réagir pour changer un tant soit peu le cours des événements. Nous garderons, toutes composantes confondues du club, le meilleur souvenir de Kamel Chebli, aussi bien l’entraîneur que l’homme, eu égard à sa compétence technique et à ses valeurs humaines. Pourquoi nous avons jeté notre dévolu sur Habib Mejri ? Tout simplement, parce qu’il nous fallait un entraîneur connaissant parfaitement les lieux, la compétition battant, présentement, son plein, outre, bien entendu, sa valeur technique insoupçonnée. Ensuite, tous les passages effectués par Habib Mejri au Chtioui furent honorablement réussis, à telle enseigne que jamais, sous sa conduite, l’équipe n’a été menacée de relégation, sans compter la Coupe de la Ligue remportée avec lui. Par ailleurs, cet entraîneur est connu par sa forte personnalité, à même d’instaurer au sein du groupe la discipline requise pour pouvoir aller réellement de l’avant».
En amical contre la JS Mornaguia
Cela dit, la première prise de contact avec Habib Mejri, a eu lieu hier, en deux temps. D’abord, avec un premier groupe composé des joueurs ayant pris part au match contre l’ESS, dans le cadre d’une séance d’entraînement qui s’est déroulée à partir de 13h00. Puis, dans la foulée, un deuxième groupe, formé des joueurs réservistes, soumis à un match-test, face à la JS Mornaguia, une équipe entraînée par l’ex-directeur technique de l’ASM, Mohamed Ali Ferchichi.
Une belle revue d’effectif en fait, qui permettra à Habib Mejri, d’être palpablement édifié.
Il est à signaler enfin que le match amical prévu contre le CSHL, samedi, a été annulé, en raison de la finale retour de la Ligue des champions.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com