Mourad Melki/ «Notre expérience aidant…»





Pour Mourad Melki, l’Espérance ne tardera pas à retrouver son meilleur niveau. Cet après-midi à Blida, elle fera tout pour l’emporter et espérer une qualification. Après les deux derniers revers essuyés en Ligue arabe des champions, l’Espérance se trouve condamnée à vaincre à Blida tout en espérant un concours de circonstances favorable pour passer le tour. Comment vivez-vous cette situation ? Il faut bien avouer que la situation est difficile surtout que la Ligue arabe constitue à l’heure actuelle l’objectif numéro un de l’équipe. Et puis, même si l’adversaire est déjà éliminé, il ne faut pas s’attendre à des cadeaux de sa part. Il aura aussi une revanche à prendre. Nous nous attendons donc à une dure bataille... * Peu habituée aux défaites, l’Espérance vient d’en concéder deux successives en cette joute arabe. S’agit-il, selon vous, d’un simple passage à vide, d’une situation exceptionnelle, ou d’une période transitoire ? * Je dirai plutôt qu’il s’agit d’un simple passage à vide dû au changement d’entraîneur et à la lassitude mentale et physique de plusieurs éléments de l’équipe. Je sais aussi que cette situation ne va pas durer. Ce n’est qu’une question de temps. Quand l’entraîneur aura à sa disposition un effectif complet et bien en jambes et que les joueurs auront retrouvé toutes leurs sensations, vous reverrez la meilleure Espérance. * Quelle sera selon vous la meilleure manière d’aborder ce match face à l’USM Blida ? Il est évident que la concentration et le calme nous permettront d’exprimer un bon football. L’expérience aidant, nous devrons aussi nous adapter aux différentes situations du match pour exploiter les périodes favorables et sortir indemnes des situations critiques. * Quand verrons-nous le meilleur Mourad Melki ? Le football étant un sport collectif, je ne pourrais bien m’exprimer que lorsque toute l’équipe se remet à bien carburer. C’est dire que lorsque la moitié de l’équipe ne va pas bien, l’autre moitié ne peut aller mieux. Nous sommes tous conscients de cette situation et nous cherchons ensemble à retrouver au plus vite nos meilleures sensations. * Quel sera, selon vous, l’impact d’une qualification ou d’une élimination dans cette joute arabe ? Une qualification nous donnera des ailes, nous serons alors «inarrêtables» et une élimination nous poussera à travailler davantage pour repartir vers de nouvelles conquêtes. Le football c’est ça, il est fait de victoire et de défaite. Il faut savoir tirer les enseignements nécessaires et repartir sur de nouvelles bases. Propos recueillis par Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com