Oussama Darragi : «Se surpasser et… espérer»





Le playmaker de l’Espérance ne se pose pas beaucoup de questions avant le coup d’envoi. Se surpasser avec l’espoir de connaître une réussite inouïe demeure le seul guide du groupe dans ce match très particulier.
Dans quelles conditions mentales abordez-vous ce match retour face au T.P. Mazembé quand on sait qu’il y a cinq buts à remonter ?
Je dois d’abord affirmer qu’avec le temps, on a fini par retrouver nos esprits après tout ce que nous avons enduré à Lubumbashi. Maintenant on a un match à jouer et à gagner. Voilà tout. Le mental est bon et nous sommes tous décidés à sortir le grand jeu.
En face il y aura une équipe en possession de tous ses moyens. Avouez que votre tâche ne sera point aisée.
On n’a jamais dit le contraire. Le T.P.Mazembé est un dur morceau et qui possède une avance de cinq buts. La tâche sera difficile mais si on foule le gazon, c’est bien pour jouer et gagner. On est bien concentrés sur notre sujet et tous décidés à aller au bout de nos intentions.
Où résidera la clé du match, selon vous ?
Incontestablement au niveau de la concrétisation des occasions qu’on va créer. A Radés, on a toujours marqué. J’espère que cette fois-ci on trouvera vite le chemin des filets et plus que d’habitude.
Croyez-vous sincèrement au miracle, celui de passer au moins cinq buts à l’adversaire sans n’en encaisser aucun ?
On sait qu’il faudra un vrai miracle, mais comme on dit, tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir. On a un devoir à accomplir sur le terrain. Tout le reste est l’affaire de Dieu. Si on arrive à renverser la tendance en notre faveur, ce sera tant mieux, sinon on aura au moins sauvé l’honneur du club. On n’a pas à se poser trop de questions avant de fouler le gazon. On est appelés à se surpasser et on le fera. Voilà tout.

Propos recueillis par : Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com