Tunis : Sauvé par le gong





Agé d’une trentaine d’années, ce jeune homme a été sauvé in extremis d’une longue peine de prison. Il doit son salut à sa promise qui s’est désistée à la dernière minute en abandonnant les poursuites judiciaires engagées à l’encontre de son fiancé, à l’origine de sa grossesse.
Ainsi, il s’est trouvé impliqué dans une affaire d’abus sexuel sur mineure. Toujours est-il que la jeune fille a découvert qu’elle était enceinte. Alors prise de panique, elle est allée en parler à son fiancé afin de lui venir en aide et lui éviter le scandale. Malheureusement, ce dernier s’est éclipsé abandonnant la jeune fille à son propre sort. Du coup, pour l’obliger à assumer ses responsabilités, la victime est allée porter plainte à son encontre. Arrêté, le suspect a déclaré avoir connu la jeune fille dans une soirée privée. Depuis, les deux tourtereaux se sont mis à sortir ensemble et peu à peu, le jeune homme a pu convaincre sa dulcinée de se donner à lui, promettant au passage le mariage. Leurs rendez-vous galants se sont succédés et sans aucune raison, le jeune homme s’est éclipsé au grand dam de la jeune fille qui avait immédiatement informé sa mère. Toutes les deux se sont rendues au poste de police où elles ont porté plainte. Identifié puis arrêté, le suspect a reconnu avoir eu des rapports physiques avec la jeune fille, mais en découvrant qu’elle n’était pas vierge, il a refusé de se présenter pour demander sa main. Il a été toutefois inculpé d’abus sexuel sur mineure et au moment où il comparaissait devant le tribunal de première instance de Tunis, l’accusé a été sauvé par le gong, puisque sa promise s’est désistée à la dernière minute, priant la cour de libérer son prince charmant afin de finaliser le contrat de leur mariage. Après délibérations, la cour a décidé d’accorder la liberté conditionnelle à l’accusé qui doit présenter ultérieurement une copie du contrat de mariage afin d’arrêter l’instruction.


Myriam BEN SALEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com