Les éclairs de la 9e journée : Les attaquants en veine





Enfin, une ronde riche en émotions, en enchaînements techniques et en buts (20 en tout) avec une mention spéciale à la JSK., au CSHL, à l’ESZ mais surtout au Clubiste Dhaouadi qui a dominé partenaires et adversaires lors du derby de la Capitale.
Les Hammam-Lifois menés par Karikari ont battu les Stadistes du Bardo à El Menzah et occupent une place confortable dans la première moitié du classement malgré des moyens limités. Voilà un acquis important à mettre à l’actif des Banlieusards qui renaissent souvent de leurs cendres au moment où l’on s’y attend le moins.
Dhaouadi, l’homme du derby
Le feu follet clubiste a eu dimanche un rendement époustouflant : un but sur tir des vingt mètres, des courses et des centrages dangereux, un tir qui a effleuré la transversale et un autre dans le temps additionnel sur la même transversale. Une prestation qui en dit long sur les capacités de ce joueur. Seule fausse note : le carton jaune reçu pour protestation.
Danilo, la classe
Comme c’est souvent le cas en football, le talent crée le spectacle et fait plaisir aux férus du ballon rond. A Sousse, le Brésilien de l’Etoile, Danilo a marqué les deux buts de son «Etoile» dont un sur un coup franc direct qui a trompé la vigilance du très bon gardien Laâmouri.
Harbaoui, le talent à l’état pur
Encore une fois, le jeune Cabiste, Hassen Harbaoui fait étalage de son talent et sa technique individuelle insoupçonnés. Samedi à Bizerte, lors d’un bon CAB-OB, le jeune prodige bizertin a été l’auteur de quelques gestes techniques qui en disent long sur ses capacités. Il lui reste à progresser sur d’autres plans et il fera partie des meilleurs.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com