La question du «Quotidien»





A la question du «Quotidien» sur le choix de la salle de l’Alhambra, à la Marsa, qui constituera un handicap pour les spectateurs de Tunis, contrairement au choix de la salle du Mondial pour la première édition, M.Hamadi Bouabid nous a répondu que cela a constitué un grand problème pour les organisateurs, qui ne bénéficient pas de gros moyens et qui ont été contraints d’opter pour cette solution, vu que l’ancienne salle est devenue payante. «Celle de la Marsa nous a été gracieusement offerte pour abriter cette manifestation», a ajouté l’interlocuteur. Il a rappelé qu’une navette, également mise à la disposition de la Biennale par la directrice de l’ Institut des Etudes Touristiques de Sidi Dhrif, transportera les journalistes.


L.B.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com