J.S.K. : Maintenir le navire à flot





En l’espace d’une semaine, la JSK a perdu à deux reprises face à L’EST. Mercredi, c’était dans le cadre de la Coupe de Tunisie et dimanche en championnat de la L1.
Entre-temps, les Aghlabides ont eu la mauvaise surprise d’être informés de la mission de leur entraîneur Sofiène Hidoussi qui a dû renoncer à sa mission devant la «nonchalance» des dirigeants du club. Du coup, Salem Ghami l’entraîneur-adjoint a été placé devant l’obligation de remplacer temporairement l’entraîneur en chef et de préparer l’équipe pour la dure confrontation face au leader.
Loin d’être submergés par les Espérantistes, les joueurs aghlabides ont fait jeu égal avec leur adversaire et ont failli ramener le nul à Kairouan, mais ils ont dû céder face aux coups de boutoir des Sang et Or dans les dix dernières minutes de la partie.
Une défaite dure à digérer surtout que Mahjoub et ses coéquipiers ont cru jusqu’aux ultimes minutes qu’ils pouvaient tenir tête à l’EST.
Si cette contre-performance n’a rien de dramatique au vu du classement, qui devient de plus en plus serré au fil des journées, la JSK doit réagir au plus vite pour ramener la sérénité et la confiance au sein du groupe.
Occupant la 11e place du classement avec neuf points en dix journées, les Aghlabides sont appelés à négocier les matches restant contre le CSS, l’ESZ et le CAB avec beaucoup plus de réussite s’ils veulent conserver leurs chances de maintien intactes, surtout que les Sfaxiens et les Cabistes évolueront à Kairouan et que d’éventuels succès des locaux leur fourniraient un bol d’oxygène frais et salutaire.


M.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com