Productions céréalières : Faut-il regrouper toutes les parties concernées par la collecte ?





La baisse de la quantité de céréales collectées durant la saison 2009-2010 a été un thème longuement débattu par les participants au symposium national sur l’évaluation de la campagne de collecte des céréales.
L’Office des Céréales a organisé hier, sous l’égide du ministre de l’Agriculture et des ressources hydraulique et en collaboration avec les différents intervenants dans la collecte des céréales pour la campagne 2009-2010, un symposium national ayant trait à l’évaluation de cette activité.
Ce symposium s’insère dans le cadre de la stratégie nationale pour le développement du secteur céréalier et l’augmentation de la couverture des besoins du pays en matière de céréales locales.
Plus de 170 participants étaient présents à ce symposium afin de contribuer d’une façon directe à la réussite de la prochaine campagne céréalière et mettre en évidence des stratégies de collaboration entre les différents ministères et opérateurs privés concernés par la collecte de céréales.
M. Hatem Hamzaoui, secrétaire général de la fédération de la céréaliculture, a appelé les participants à unifier les efforts pour assurer le développement du secteur de l’agriculture. Dans ce cadre, il a annoncé que la Tunisie a réussi à réaliser son autosuffisance alimentaire dans la majorité des produits agricoles. D’autre part, M. Hamzaoui a affirmé que le Président de la république a ordonné des mesures d’encouragement en faveur du secteur céréalier dont notamment l’augmentation des prix de base à la production des céréales et l’octroi d’une prime exceptionnelle appelée prime de prompte livraison servie aux agriculteurs qui livrent leurs céréales aux organismes de collecte avant le 31 août 2011.
Par ailleurs, le P.D.G. de l’office des céréales, M. Youssef Naji a signalé que la campagne de collecte 2009-2010 s’est caractérisée aussi par la restructuration de l’activité de collecte et d’encouragement continu du secteur privé à adhérer et à investir davantage dans cette activité. «Le nombre de collecteurs privés est passé de deux en 2005 à 9 collecteurs en 2009 avec un taux de pourcentage de collecte privée de 42.5%. Notre objectif est d’atteindre 60% de collecte privée.»
M. Naji a indiqué que les difficultés climatiques ont influé sur le bon déroulement de la campagne de collecte qui a marqué une régression au niveau de la production des céréales (5.218 millions quintaux de céréales collectés en 2010 par rapport à 11.217 millions quintaux de céréales collectés en 2009).
Regrouper toutes les parties concernées
Les débats de ce symposium ont été axés sur la manière fiable de promouvoir le secteur de l’agriculture et d’optimiser la collaboration entre les différents intervenants dans la collecte des céréales d’une part, et l’Office des Céréales d’autre part afin de regrouper toutes les parties concernées par la filière céréalière.
Le symposium a constitué une opportunité d’évaluer la campagne écoulée et de mettre en exergue les recommandations et les mesures nécessaires pour les prochaines campagnes afin de promouvoir le secteur céréalier en particulier et d’atteindre les objectifs stratégiques de la filière fixés par l’Etat.

W.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com