Chronique judiciaire: Quatre ans de prison pour émission de faux billets de banque





La cour d’appel de Tunis a maintenu le jugement rendu en première instance à l’encontre de quatre individus accusés de détention et d’émission de faux billets de banque. Il s’agit de trois tunisiens et d’un ressortissant algérien qui ont tenté d’écouler sur le marché local soixante-dix-huit billets de cent euros.
Tout a commencé au mois de janvier dernier. Une information est parvenue aux agents de la brigade criminelle sur des trafiquants qui détiennent une importante somme en devise.
Les enquêteurs ont réussi à identifier un premier suspect qui avait en sa possession plusieurs billets de cent euros. Embarqué au poste et interrogé, l’accusé a déclaré qu’il avait fait la connaissance d’un commerçant d’origine algérienne. Ce dernier lui avait commandé une quantité de ferraille afin de l’exporter vers l’Algérie sans qu’il s’acquitte du dernier versement d’un montant de deux mille quatre cents dinars. Alors qu’il avait perdu espoir de récupérer, le principal protagoniste dans cette affaire a reçu un appel téléphonique émanant du commerçant algérien l’informant qu’il est de retour en Tunisie et compte lui rendre ce qu’il lui devait.
Justement, les deux hommes se sont rencontrés dans un café de la place. Coup de théâtre, le ressortissant algérien a proposé à l’accusé de lui remettre plusieurs faux billets en euros afin de les reconvertir en dinars tunisien.
En effet, l’accusé a reçu les billets en question avant de contacter deux autres complices pour l’aider à les écouler sur le marché local. L’enquête close, les quatre suspects ont été inculpés de détention et d’émission de faux billets de banque. Ils ont été traduits devant le tribunal de première instance de Tunis qui les a condamnés chacun à quatre ans de prison. Ce verdict a fait l’objet d’un recours devant la cour d’appel de Tunis qui l’a confirmé dans son audience du lundi dernier.

Myriam Ben Salem


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com