E.O.G.K./ A Nabeul pour remettre les pendules à l’heure





La contre performance enregistrée par l’équipe face aux Insulaires de l’ASD ne s’est pas passée sans dégâts du côté du Kram. Ce revers a en effet précipité le départ de l’entraîneur Ali Kaâbi, lequel a été remplacé par Baccar Ben Miled. Toutefois malgré cette secousse, les Banlieusards ne sont pas prêts à lâcher la prise et poursuivent leur travail, conscients qu’ils ont une belle carte à jouer en vue de l’accession en Nationale A. C’est ainsi que le Comité directeur, qui ne lésine pas sur les moyens, a organisé un stage bloqué d’une semaine pour l’équipe première. Ce stage a pour cadre la ville de Nabeul et tend à préserver les joueurs du stress et de la routine. Il vise aussi à permettre au nouvel entraîneur d’avoir une idée plus précise sur les joueurs mis à sa disposition. Sur le plan pécunier, le Comité a tenu à honorer ses engagements vis-à-vis de toutes les parties et notamment les joueurs pour les galvaniser davantage. Ce qui ne manque pas d’avoir des répercussions positives sur le rendement aussi bien individuel que collectif du groupe. M.A.F.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com