Eneramo et Msakni suspendus





Après deux jours de repos, les Sang et Or ont repris les entraînements mardi matin au Parc B. Maher Kanzari, que certaines mauvaises langues cherchent à déstabiliser, a invité ses joueurs à davantage de concentration et de sérieux pour ne point porter atteinte à l’image de la plus prestigieuse équipe du pays. Leur rendement de samedi dernier à Gabès n’a pas été à la hauteur du rang du club sang et or et une réaction est attendue samedi face à l’ASM à El Menzah. Le message a été bien reçu par les joueurs qui semblent décidés à faire oublier la déception de Gabès et reprendre le cycle des victoires.
Cependant, Maher Kanzari ne pourra pas compter cette fois-ci sur les services d’Eneramo et Msakni qui ont écopé de leur troisième avertissement suspensif samedi dernier.
Leur absence sera conjuguée à celle du Ghanéen Harisson Afful qui est rentré chez lui pour quelques jours afin de régler certaines affaires familiales urgentes et à celle de l’autre Ghanéen Mahatma Oto’o qui est rentré chez lui vraisemblablement d’une manière définitive sachant que son contrat de six mois expire à la fin de ce mois de décembre.
Mais les absences ne s’arrêtent pas là. Le trio composé de Ben Mansour, Bouazzi et Ghannem a retrouvé le rectangle vert pour un travail spécifique avant de se joindre à leurs camarades au début de la semaine prochaine.
Autant dire que samedi face à l’ASM, la formation espérantiste connaîtra quelques changements au niveau des trois compartiments.

J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com