13e journée : L’E.S.S. ou les dividendes d’une leçon retenue





Magistral coup double pour l’ESS, qui prend sa revanche sur son rival nabeulien et lui ravit le leadership, au bénéfice de son meilleur goal-différence.
Dans un titanesque face-à-face donnant à voir la fine fleur du basket national, les Sahéliens ont fini par avoir le dernier mot, à la faveur notamment d’un époustouflant quatrième et dernier QT. Les Potiers, qui ont focalisé leur défense outre mesure sur l’Américain de l’ESS, ont substantiellement échoué dans leur mission.
Les Etoilés ont pour tout dire visiblement retenu la leçon du match aller. A Bizerte, l’empoignade entre Cabistes et Clubistes était annoncée ouverte et indécise. Mais à la clé, une victoire aisée et éloquente de la bande à Aouij, qui en dit long sur la période faste qu’elle traverse présentement.
Les Zahrois, pour leur part, savaient pertinemment que leur déplacement à Kairouan était des plus aléatoires. Ils en ont eu la confirmation et après des débats intenses et équilibrés jusqu’au bout. Les protégés de Riadh Ben Abdallah firent prévaloir, au cours du money time final, leur métier un tantinet plus consommé.
A la Goulette, les locaux mettaient leur confrontation contre les Radésiens sous le signe de la relance effective. Il n’en fut rien, à cause d’une première mi-temps laborieuse (30-44). Le réveil progressif fut toutefois tardif. L’ESG enregistra, à l’occasion, le baptême du feu de sa nouvelle recrue, le pivot Aymen Bouzid, qui laissa entrevoir de belles prédispositions, quelque peu bémolisées par son manque de compétition.
L’USM, quant à elle, s’est sortie à son avantage, de son périlleux déplacement à l’Ariana, face aux Aviateurs. Une explication tellement électrisée qu’elle a enregistré l’expulsion du coach croate de l’USM.
Enfin, à Radès, les Locomotives se sont encore une fois imposés sur le fil, mais tout aussi méritoirement, aux dépens d’un ensemble coriace, la JSM en l’occurrence.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com