Festival du conte :Manifestation: Comme au bon vieux temps





«Nous voulons offrir aux petits comme aux grands l’occasion de libérer leur imagination». Tel est l’objectif fixé par la directrice du Club culturel Tahar Haddad pour la 3e édition du Festival du conte, du 20 au 26 décembre.
Parents et enfants seront bien servis durant les vacances d’hiver grâce à la 3e édition du festival du conte qu’accueille le Club culturel Tahar Haddad du 20 au 26 décembre, manifestation qui revisite l’héritage oral de différentes régions de la Tunisie, dépoussiérant ces contes d’antan.
«Pour la 3e édition, nous avons cherché à enrichir la programmation par l’organisation d’une exposition de masques des personnages légendaires, conçue par le marionnettiste Abdelhak Khemir et d’un atelier d’initiation à l’art de la narration qui sera animé par Mohamed Mokhtar Louzir. Pourquoi le conte à cette ère de nouvelle technologie et du numérique ? D’abord, nous avons pensé à offrir à l’enfant l’occasion de rêver, loin de l’écran de son ordinateur et de l’aider à découvrir un autre monde, au-delà des jeux vidéo. Le conte est une tradition dont les vertus pédagogiques, thérapeutiques et didactiques sont inégalables», a expliqué Mme Houda Bouriel, directrice du Club culturel Tahar Haddad, lors d’une conférence de presse, tenue hier afin de présenter le programme de la 3e session du festival du conte.
Pour cette nouvelle édition, la manifestation s’ouvrira sur un nouvel espace, à savoir le café des «Chaouachines» à la Médina. «Avec l’aménagement du nouveau circuit culturel et touristique, nous avons pensé contribuer à notre façon à son animation. Deux rendez-vous sont prévus au quotidien : le 1er au café des «Chaouachines», à partir de 15h00 et le 2e au club, à partir de 16h00», a expliqué la directrice.
Durant la manifestation, le public découvrira une belle série de contes racontés par des conteurs venant de différentes régions de la Tunisie. Aroussi Zbidi du sud de la Tunisie, Mondher Jebabli du Kef, Tarek Zorgati de Sousse, Abdessatar Amamou de Tunis et d’autres conteurs de renom comme Chedhly Ouerghi, Mourad Karrout, Imed Oueslati… se partageront la scène du Club culturel Tahar Haddad.
«Pour la prochaine édition, celle de 2011, nous souhaitons faire se développer davantage la manifestation en invitant des conteurs des deux rives de la Méditerranée. J’espère aussi avoir parmi nous l’année prochaine des conteuses… Nous inviterons peut-être quelques grands-mères pour revisiter le bon vieux temps», a-t- elle souhaité.

Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com