Année internationale de la jeunesse : Quel bel anniversaire !





La Tunisie célèbre aujourd’hui le premier anniversaire de l’adoption à l’unanimité par les Nations Unies, le 18 décembre 2009, au cours de sa 64ème session, l’initiative du Chef de l’Etat de proclamer 2010, Année internationale de la jeunesse sous le thème: ‘’Dialogue et compréhension mutuelle’’ qui sera couronnée par le Congrès mondial de la jeunesse sous l’égide de l’ONU.
Cette initiative, qui constitue un témoignage vivant du rayonnement international de la Tunisie, a permis d’inscrire les questions relatives aux préoccupations et aux attentes de la jeunesse au cœur de l’intérêt de la communauté internationale, gouvernements, organisations mondiales et composantes de la société civile à travers le monde.
Les objectifs escomptés de cette manifestation universelle, initiée par le Président Zine El Abidine Ben Ali, ont été salués par le Secrétaire général des Nations Unies en donnant, le 12 août 2010, le coup d’envoi des festivités marquant cette Année internationale de la jeunesse.
La Tunisie a été, ce jour, l’invitée d’honneur de la cérémonie d’ouverture officielle au siège de Nations Unies à New York.
En Tunisie, qui a vu naître cette initiative mondiale d’avant-garde, le début des manifestations a été marqué par l’allocution du Chef de l’Etat à l’adresse des jeunes, à l’intérieur et à l’extérieur du pays, et au cours de laquelle, le Président Zine El Abidine Ben Ali a donné le coup d’envoi des manifestations nationales qui constituent la contribution tunisienne à cette Année internationale de la jeunesse.
Un grand gala de la jeunesse avait été organisé au théâtre romain de Carthage à cette occasion.
La commission nationale de l’Année internationale de la jeunesse dont la mise en place a été ordonnée par le Chef de l’Etat, a arrêté le programme des festivités prévues à cette occasion et qui comporte plusieurs activités aux plans national et régional, en collaboration avec les structures gouvernementales, les partis politiques, les organisations et associations nationales ainsi que les composantes de la société civile outre des manifestations continentales et internationales en Tunisie et à l’étranger.
L’Année internationale de la jeunesse, Année des jeunes par excellence, a connu une dynamique sans précédent avec une série de mesures présidentielles en faveur des jeunes tunisiens destinées à assurer aux générations montantes un avenir meilleur.
Parmi les décisions marquantes, la création du parlement des jeunes dont le coup d’envoi a été donné par le Chef de l’Etat le 25 juillet dernier, la réalisation d’une enquête de terrain de la 4ème consultation des jeunes organisée sous le thème: ‘’Des jeunes capables de relever les défis’’ et la promulgation de la loi sur le bénévolat en vue d’ancrer la culture du volontariat chez les jeunes.
Dans ce même contexte, marqué par l’intérêt porté au secteur de la jeunesse, on relève, également, le décret organisant le forum national et les forums régionaux des jeunes, la mise en œuvre de la stratégie nationale de la jeunesse (2009-2011), en plus du lancement du portail interactif de la jeunesse et l’installation d’une cellule au sein du ministère de la Jeunesse, du Sport et de l’Education chargée de la communication avec les jeunes à travers les nouvelles technologiques de l’information.
L’adoption par les Nations Unies de l’initiative tunisienne, le 18 décembre 2009, restera vivace dans la mémoire des jeunes du monde entier et constitue une nouvelle reconnaissance internationale qui s’ajoute au registre de la Tunisie riche par d’autres initiatives humanitaires visant à diffuser les nobles valeurs de la paix, de l’équité et de la solidarité entre les peuples.
L’initiative tunisienne témoignage, aussi, des choix nationaux judicieux dans le domaine de la jeunesse et de son approche efficiente sur les questions internationales.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com