20 ans de prison pour le meurtrier de sa maîtresse





La chambre criminelle relevant du tribunal de première instance de Tunis a rendu mardi dernier son verdict dans l’affaire du meurtre d’une femme survenu le 2 novembre 2009 à la rue de Cologne (centre-ville de la capitale). L’accusé a écopé de vingt ans de prison.
En effet, le meurtrier avait fait la connaissance de la victime après le divorce de cette dernière. Elle avait alors loué un appartement dans l’immeuble où habitait le meurtrier. Les deux voisins ont rapidement sympathisé et leur relation est devenue plus intime. Seulement le 2 novembre 2009 et de retour chez lui après une soirée bien arrosée, l’accusé a trouvé le fils de sa maîtresse seul dans le couloir de l’immeuble en train d’attendre sa mère. Cette dernière n’a pas tardé à faire son apparition. Elle était également ivre morte. Alors, son amant lui a reproché le fait qu’elle laisse son enfant seul et aille se soûler.
Une dispute a ainsi éclaté et dans la foulée, le meurtrier a tiré un couteau, blessant la victime au niveau du nez. Cette dernière s’est retirée alors qu’elle était en colère avant d’être rejointe un peu plus tard par l’accusé dans son appartement. Selon, les dires de l’amant, il a voulu se rassurer sur l’état de sa maîtresse. Mais et toujours selon les déclarations du meurtrier, il a découvert que la victime est montée sur une chaise s’apprêtait à sauter du balcon de son appartement. Alors qu’il tentait de l’empêcher, la dame s’est précipitée et a sauté dans le vide.
Grièvement blessée et avant même d’être transportée à l’hôpital, la victime a prononcé le nom de son tueur à savoir son amant. Ce dernier a été inculpé de meurtre et traduit mardi dernier devant la chambre criminelle relevant du tribunal de première instance de Tunis qui l’a condamné à vingt ans de prison ferme.

Myriam BEN SALEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com