Sidi Bouzid : Signature de trois projets de développement intégré





Trois projets de développement intégré ont été conclus, jeudi, dans la région de Sidi Bouzid. D’un coût global de 15 millions de dinars, ces projets sont destinés aux délégations de Mezzouna, Menzel Bouzaiene et Sidi Ali Ben Aoun. Ils portent sur la valorisation des ressources humaines et du patrimoine culturel et naturel, le développement des secteurs prometteurs, la mise à niveau de l’infrastructure et le renforcement des équipements collectifs.
Ces projets qui bénéficieront à 40 mille personnes visent à créer une dynamique économique à travers la mise à profit des spécificités locales dans le développement durable. Il s’agit, également, de promouvoir l’emploi en encourageant la création de projets et le travail indépendant.
Trente projets seront lancés dans les petits métiers, 55 dans l’artisanat et 122 dans l’agriculture, outre la formation de 269 bénéficiaires.
Il s’agit, également, de promouvoir la production à travers l’aménagement de 260 ha de périmètres irrigués (80 ha à Menzel Bouzaiene, 130 à Sidi Ali Ben Aoun et 50 à Mezzouna) et de construire un espace industriel et une zone artisanale à Menzel Bouzaiene.
Il sera, aussi, procédé à l’aménagement et au bitumage de 26,6 km de pistes rurales et de 6 km de routes, l’installation de 100 panneaux électriques (dans le cadre du projet de réhabilitation de la Cité El Alam à Sidi Ali Ben Aoun), l’approvisionnement de 226 familles en eau potable et la construction d’un complexe d’enfance à Mezzouna, d’un club pour la jeunesse rurale à Menzel Bouzaiene, de trois centres de santé de base.
Ces projets devront contribuer à la création de 698 postes d’emploi dont 65 au profit des diplômés du supérieur.
Le projet de développement intégré dans la délégation de Mezzouna d’un coût global de cinq millions 100 mille dinars bénéficiera à 16500 personnes. Il devra permettre la création de 191 emplois dont 21 au profit des diplômés d’université.
Parmi les caractéristiques du projet, la réhabilitation de la zone de Bouhedma, à travers la création d’un périmètre irrigué sur une superficie de 50 ha, la promotion de l’emploi local à la faveur de la création de 20 projets agricoles intégrés et de 17 projets d’élevage cunicole et de camélidés, la maîtrise des eaux de ruissellement, la lutte contre l’érosion, l’alimentation de la nappe et la création de 26 projets dans l’agriculture, les petits métiers et l’artisanat au profit de la femme rurale.
Quant au projet de développement intégré à Menzel Bouzaiene, il ciblera 9500 personnes et devra générer 173 postes d’emploi dont 31 au profit des diplômés du supérieur.
Il comportera la création de deux nouveaux périmètres irrigués d’une superficie globale de 80 ha qui seront exploités, à travers la création de 40 projets agricoles intégrés et la valorisation du produit agricole par la programmation de la construction d’une unité industrielle.
Le projet de développement intégré à Sidi Ali Ben Aoun bénéficiera à 14 mille personnes et contribuera à la création de 234 postes d’emploi dont 13 au profit des diplômés du supérieur.
Parmi ses composantes, la création de projets innovants au profit des diplômés du supérieur, la formation professionnelle dans les domaines des services agricoles et des technologies de la communication et de l’information, le renforcement du rendement des périmètres agricoles, l’amélioration de la qualité de la vie, la promotion de l’infrastructure à travers l’aménagement de pistes rurales et de routes, l’adduction d’eau potable et la réhabilitation de quartiers.
Il est, également, prévu de conclure, prochainement, un deuxième lot de projets de développement intégré dans trois autres délégations.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com