Chronique judiciaire : Les filles de joie condamnées à six mois de prison





Le tribunal de première instance de Tunis a condamné, lors de son audience du lundi, deux filles de joie à six mois de prison chacune. Elles sont accusées d’attentat à la pudeur et de racolage. Les faits de cette affaire remontent au début du mois, lorsque les agents d’une patrouille mobile relevant du district de Tunis ont intercepté les deux jeunes filles alors qu’elles hélaient les voitures en faisant des signes qui ne laissent aucun doute quant à leurs intentions. Embarquées au poste de police, les deux filles ont nié les faits, déclarant qu’elles attendaient un taxi. Mais en vérifiant leur casier judiciaire, les auxiliaires de justice ont découvert que les deux suspectes ont été condamnées auparavant pour le même délit. Inculpées alors d’attentat à la pudeur et de racolage, elles ont écopé chacune de six mois de prison ferme.

M.B.S.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com