A partir de la saison prochaine : Le complexe du S.T. opérationnel en avril prochain





M. Mondher Frigi, gouverneur de Tunis, a rendu, avant-hier, une visite d’inspection au complexe sportif du Stade Tunisien afin de constater l’avancement des travaux en cours.
Cela fait des années maintenant que les supporters et les dirigeants stadistes attendent avec impatience l’entrée en fonction du complexe sportif du Bardo. Ce vœu sera concrétisé bientôt ; en tout cas, c’est ce qui a été révélé lors de la visite qu’a effectuée le gouverneur de Tunis, accompagné de Mme Salwa Khiari, maire du Bardo et M. Mohamed Jemaîi, secrétaire général du comité de coordination du RCD, au parc du Stade Tunisien.
Sachant que près de 700 jeunes, représentant toute la région, évoluent au sein du Stade Tunisien, les travaux d’aménagement de deux terrains annexes munis d’éclairage ont été accueillis avec joie par ces jeunes. L’aspect social de l’équipe du Bardo, qui encadre de nombreux jeunes, a été primordial dans la prise de cette décision.
L’enveloppe consacrée aux travaux d’extension du complexe sportif 7 novembre du Bardo, dont 70% sont achevés, est de l’ordre de 2650 millions de dinars. La fin de ces travaux est prévue pour le 10 mars prochain.
Les travaux concernent le gazon, l’extension des gradins (1394 places supplémentaires) et l’installation des vestiaires. Une enveloppe supplémentaire à hauteur de 115 mille dinars a été attribuée au Stade Tunisien afin d’installer le gazon du terrain principal. Le gouverneur a demandé aux dirigeants du club de préparer un procès-verbal à titre indicatif pour détecter tous les besoins du club afin de régler l’ensemble des problèmes une fois pour toutes. La réunion se tiendra au cours de cette semaine.
Mme Salwa Khiari, maire du Bardo, a affirmé au «Quotidien» que ce projet a vu le jour suite à une décision présidentielle permettant aux jeunes de la région de pratiquer leur sport préféré dans les meilleures conditions.
Les travaux du complexe du Bardo ont certes un aspect sportif, mais également un aspect social, vu qu’il s’agit d’un club qui encadre de nombreux jeunes en leur offrant un espace protégé afin de pratiquer le sport dans des conditions optimales. C’est ce qu’a confirmé Mohamed Darouich, président du Stade Tunisien au «Quotidien» : «la visite du gouverneur montre l’intérêt que portent les plus hautes instances au déroulement des travaux de ce complexe qui sera bientôt une fierté pour toute la région. On accuse un retard dans les travaux de réalisation mais le ministère tutelle et le gouvernorat de Tunis accordent une grande importance à ce projet qui dépasse, et de loin, le simple aspect sportif».
Quoi qu’il en soit, les travaux au complexe sportif 7 novembre du Bardo se déroulent normalement. La visite du gouverneur de Tunis a redonné du punch à l’ensemble des intervenants afin que le Stade Tunisien évolue, à partir de la saison prochaine, à domicile.


Meher KACEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com