A travers les régions





Bizerte : 129 intentions d’investissements déclarées
Quelque 41 intentions d’investissements ont été déclarées dans le secteur des industries manufacturières au cours du dernier trimestre de l’année 2010 dans le gouvernorat de Bizerte moyennant une enveloppe de 31 millions 281 mille dinars, devant générer 1283 postes d’emploi. 25 de ces intentions portent sur des projets destinés exclusivement à l’exportation.
Par ailleurs, 46 intentions d’investissements ont été déclarées dans le secteur des services pour une enveloppe globale de plus de 7 millions de dinars permettant de générer 264 postes d’emploi. Concernant l’investissement agricole, 42 opérations d’investissement d’une valeur de 2 millions 137 mille dinars ont été approuvées. Le conseil régional de Bizerte a pris plusieurs mesures pour aider les chefs d’entreprise et les promoteurs de projets industriels, agricoles et de services dans la réalisation de leurs projets dans les délais fixés.
Zaghouan : Des investissements agricoles de 777 mille dinars
Des investissements d’un montant de 777 mille dinars ont été réalisés au cours des onze premiers mois de l’année 2010, dans le gouvernorat de Zaghouan, par de petits agriculteurs.
Environ 52 % de ces investissements sont sous forme de subventions d’une valeur de 403 mille dinars.
Les autres investissements ont été accordés sous forme de crédits par la Banque tunisienne de solidarité (BTS) et le programme présidentiel de financement de la petite agriculture ainsi que par des fonds de financement de la petite agriculture, au profit de 175 exploiteurs agricoles. Ces investissements ont permis, notamment, de renforcer les secteurs des cultures irriguées et de l’élevage de bétail.
Jendouba : Nouveaux plans de développement des zones frontalières
Le comité de planification et de financement relevant du Conseil régional de développement du gouvernorat de Jendouba s’est réuni, récemment, pour examiner des projets et plans de développement au profit de plusieurs zones montagneuses, forestières et frontalières.
Ces projets concernent particulièrement les localités de Tegma et El Homrane (Ain Drahem), Ain Snouni (Tabarka), Rbiaa, Sidi Ammar et Hlima (délégation de Fernana), Sria et Ouchteta (Ghar Dimaou). La valeur des projets proposés s’élève à, environ, 42 millions 100 mille dinars: 7 millions 100 mille dinars destinés aux ressources naturelles, 26 millions 200 mille dinars à l’infrastructure, 4 millions 100 mille dinars pour les projets sociaux et 7 millions 800 mille dinars consacrés à la vulgarisation et au soutien de la production agricole et des structures professionnelles. Les interventions consisteront, notamment, en l’aménagement de pistes agricoles, la fourniture de pâturages et la plantation d’arbres forestiers, en plus des secteurs de l’enseignement, de la santé, de la jeunesse, de l’éducation, de la culture et des affaires sociales.
Gabès : Nette évolution des investissements
Une nette évolution a été enregistrée, au cours de 2010, au niveau des investissements dans les secteurs de l’industrie et des services dans le gouvernorat de Gabès. Le nombre total des projets réalisés s’élève à 154 moyennant des investissements dépassant les 246 millions de dinars, ayant généré 619 postes d’emploi. Par ailleurs, les opérations d’investissements déclarées, au cours des derniers mois, auprès de l’agence de promotion des investissements agricoles ont atteint 262 opérations moyennant 29 millions de dinars. Il convient de rappeler que la BTS a, jusqu’au mois de novembre dernier, financé 349 projets d’une enveloppe de 4 millions de dinars dont 75 projets au profit des diplômés du supérieur.
Monastir : Nouvelle réalisation dans le secteur de la santé
La concrétisation de la décision présidentielle relative à la création d’un technopôle sanitaire à Monastir a été au centre d’une séance de travail tenue, récemment, au siège du gouvernorat sous la présidence du gouverneur de la région et en présence du PDG du pôle biotechnologique de Sidi Thabet. Un comité de réflexion chargé d’élaborer des conceptions relatives à la mise en œuvre de ce projet pilote a été constitué à cette occasion. Ce projet contribuera, notamment, à créer des opportunités d’emploi au profit des diplômés du supérieur, à attirer les investissements étrangers et à favoriser la création d’entreprises exerçant dans le domaine des industries propres utilisées dans le secteur de la santé.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com