A travers les régions





Monastir : Evolution des exportations de 12,9%
Les exportations ont évolué de plus de 12,9% dans le gouvernorat de Monastir au cours des dix premiers mois de 2010 par rapport à la même période de l’année précédente (1494,1 millions de dinars contre 1323,1 millions de dinars).
Le secteur textile habillement a réalisé une évolution au niveau des exportations estimée à 9,6 %, alors que celui des industries mécaniques et électriques est passé de 114 millions de dinars à 302 millions de dinars, soit une évolution de 41,6%. Les exportations du secteur du cuir et de la chaussure ont atteint 4,1 millions de dinars contre 3,7 millions de dinars, soit une évolution de 10,8%. La valeur des exportations des industries manufacturières est passée de 69,5 millions de dinars à 82 millions de dinars, réalisant une évolution de 17,9%.
Les exportations des produits agroalimentaires et agricoles ont enregistré une baisse de 5,6%, passant de 54 millions de dinars à 51 millions de dinars. Le nombre des entreprises exportatrices dans la région s’élève à 521. Leur part à la valeur globale des exportations nationales est estimée à 7,7%. Leurs produits sont destinés, notamment, aux marchés français, italien, espagnol, allemand et belge.


Tozeur : Forte dynamique du marché de l’emploi dans la région de Tozeur
Une forte dynamique a marqué le marché de l’emploi dans la région de Tozeur au cours de 2010. Le nombre des offres d’emploi a atteint 2548 offres dont 201 en faveur des diplômés du supérieur. 1860 opérations de recrutement direct ont été réalisées dont 158 au profit des diplômés du supérieur.
Pour leur part, les services régionaux concernés ont mis en place plusieurs programmes d’encadrement et de formation à l’intention des demandeurs d’emploi. Quelque 2887 jeunes en ont bénéficié dont 1217 diplômés du supérieur. Par ailleurs, 115 titulaires de diplômes supérieurs ont effectué le service civil volontaire et 933 jeunes ont bénéficié des interventions du Fonds national de l’emploi dans le cadre du programme des contrats de travail et de solidarité. Les efforts ont été, par ailleurs, axés sur le renforcement des programmes du travail indépendant à travers l’organisation d’une série de sessions de formation destinées à encourager les jeunes à faire preuve d’esprit d’initiative, en plus de l’attribution de primes d’accompagnement au profit de promoteurs installés à leurs propres comptes et en faveur de 509 personnes en vue de les aider à créer des projets. L’année 2010, a été, également, marquée par le lancement du programme de formation certifiante en langues au profit de 104 cadres tandis que 21 autres cadres ont bénéficié du programme de formation certifiante en informatique.


Kébili : Réalisation de la 2e tranche du projet de développement  de Rjim Maatoug
Le taux de réalisation de la 2e tranche du projet de développement de de Rjim Maatoug (délégation de Faouar dans le gouvernorat de Kebili) a atteint 70%, moyennant une enveloppe globale de 41 millions de dinars. Il a été procédé, jusque là au forage de 9 puits sur un total de 11 puits programmés, à l’aménagement et l’extension du réseau d’irrigation sur une superficie de 720 ha, en plus de la plantation de 8 périmètres couvrant une superficie de 576 ha.
Les travaux de la 2e tranche comportent, également, la construction de quartiers d’habitation et de villages intégrés, outre le renforcement de l’infrastructure. Il a été, ainsi, procédé à la construction de 284 logements dans les villages El Amal et Essalem, raccordés aux réseaux d’électricité et de l’eau potable, outre la construction d’une école, d’un dispensaire et d’un club de jeunesse.
Quelque 249 personnes ont bénéficié de ces réalisations et de plusieurs mesures d’accompagnement dont des subventions mensuelles, des équipements agricoles et des séances de vulgarisation agricole.
Il convient de rappeler que le projet de développement de Rjim Maatoug, dont le coût de réalisation a dépassé 80 millions de dinars est un projet cohérent à caractère économique, social et environnemental qui a permis de maintenir 6 mille familles dans leurs régions d’origine.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com