E.N. : Benzarti, le retour III





Le nouveau sélectionneur national a parlé de son retour et des futurs objectifs tracés avec le Bureau fédéral. Pour aller de l’avant.
Benzarti a-t-il cherché à retrouver l’EN ? D’après ses dires, il ne l’a pas cherché, mais il ne pouvait pas dire non à une telle tâche : «Lorsqu’il s’agit des couleurs du pays, on ne pense pas aux détails. C’est un devoir et j’ai accepté sans conditions». Il a également parlé des objectifs à court et à moyen termes: «Le contrat, je ne l’ai pas encore vu ou signé, mais je sais d’avance que mes objectifs majeurs seront la qualification à la CAN 2012 et à la Coupe du monde 2014. Toutefois, j’avoue que notre mission est très difficile pour nous qualifier à la CAN 2012. Pour y parvenir, il va falloir battre le Malawi chez lui et ça s’annonce très délicat».
Benzarti a également révélé qu’il n’a pas encore présenté son programme de travail, mais qu’il s’est déjà mis au boulot. Il va se réunir très prochainement avec ses deux adjoints et tout sera mis au point à temps. A propos d’entraîneurs-adjoints, ils seront deux à assurer cette tâche : Sami Trabelsi et Ferid Ben Belgacem. Pourquoi avoir opté pour un tel choix ?
Le sélectionneur révèle simplement qu’il connaît bien ces deux techniciens et qu’il s’entend parfaitement avec eux. Concernant Trabelsi, il est vrai que sa dernière expérience à la CAN 2010 l’a encore rapproché de Benzarti, mais à la FTF, on peut toujours se poser la question : pourquoi a-t-on limogé Trabelsi et pourquoi est-il aujourd’hui de retour ? Quant à Ben Belgacem, le porte-parole de la FTF a révélé qu’un accord a été trouvé avec El Gawafel de Gafsa pour libérer cet entraîneur.
A propos de la composition finale de son staff technique, Benzarti déclare ne pas avoir encore discuté de ce sujet avec le Bureau fédéral et que tout sera décidé à temps.

K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com