Moez Toumi : Un rôle nommé désir !





Avec son rôle de composition dans la pièce «Désir»,  Moez Toumi a prouvé qu’il demeure l’un de nos acteurs de théâtre les plus talentueux.
Son parcours artistique, aussi bien sur les planches, particulièrement au sein du Théâtre national et avec des compagnies privées, qu’à la télévision dans plus d’un feuilleton, tel : «Mektoub», nous montre qu’il peut jouer tous les rôles. Du justicier, au voyou, il passe facilement d’un personnage à un autre qui se situent aux antipodes de l’expression artistique et du jeu. Mais faut-il revenir à l’un de ses meilleurs rôles dans : «Désir» adaptée de la pièce de Tennessee Williams : «Un train nommé désir» et qui avait été portée à l’écran où jouait Marlon Brando le même rôle. Moez Toumi, dans la peau d’un footballeur gouailleur, «belle gueule», rentrant chez lui dans un quartier paumé de la capitale, éclate dans son jeu plus vrai que nature. Un exercice de style, dans une atmosphère propice à la belle fête, sous l’air d’un «Mezoued» dans une beuverie entre copains, où chacun des personnages hommes et femmes cherche quelque chose ou quelqu’un et se cherche encore. Un véritable chassé-croisé, où le footballeur-buveur garde toujours son air calme, sans toutefois perdre le nord. Est-ce le jeu des bons et des méchants ? C’est le désir qui sommeille ou qui se réveille en chacun des personnages de la pièce. Un désir de vivre sa liberté, passionnément, sans modération, s’il le faut. Moez Toumi dans tous ses états et ses accoutrements vit et interprète intensément ce rôle qui lui sied à merveille, sur une scène où le décor n’est point compliqué. C’est le jeu corporel et vocal qui importent le plus dans une atmosphère noire, ou sous une lumière tamisée.

Lotfi BEN KHELIFA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com