A travers les régions





Gabès : Divers projets de développement au profit de Mareth
D’importants projets ont été réalisés dans la délégation de Mareth (gouvernorat de Gabès) au cours de la dernière période, ce qui a contribué à consolider l’œuvre de développement dans la région.
Il s’agit de l’aménagement de la piste Chott El Aouamer de Mareth, longue de 7 km, moyennant une enveloppe de 885 mille dinars et l’éclairage de cinq croisements de la route nationale n°1.
Par ailleurs, les travaux de restauration de la localité Toujane se poursuivent pour un coût de 50 mille dinars. la prochaine période verra la réhabilitation du quartier El Manara à Mareth (590 mille dinars).
Une section de la technopole de Gabès sera ouverte à Mareth. Elle comprendra un centre de télétravail, une zone industrielle et des cités de métiers.
Un projet de développement intégré sera lancé, également à Mareth, moyennant des investissements de plus de cinq millions de dinars. Il permettra de créer 20 projets agricoles individuels et 12 projets dans le secteur des petits métiers et de l’artisanat.
L’aménagement de deux zones irriguées, l’approvisionnement de 12 familles en eau douce et la restauration du stade municipal de Mareth, figurent parmi les projets qui seront effectués au cours de la prochaine période.
Ariana : Les investissements industriels et agricoles en hausse
En 2010, les investissements industriels et agricoles dans le gouvernorat de l’Ariana ont plus que triplé par rapport à 2009.
Le volume des investissements industriels ont atteint 19 millions 64 mille dinars, contre 4 millions 800 mille dinars seulement en 2009, ce qui a permis la création de 616 emplois, contre 528 en 2009.
Les investissements agricoles réalisés au cours de la même période ont enregistré une hausse de 43 %, générant 96 emplois. En 2009 les investissements agricoles se situaient aux alentours de 4 millions 500 mille dinars.
Jusqu’à la fin 2010, le nombre des entreprises privées hébergées par la technopole d’El Ghazala s’est élevé à 97, générant plus de 1800 emplois.
Sfax : Evolution importante du secteur des exportations au cours de 2010
Les exportations dans la région de Sfax ont enregistré, au cours des 11 premiers mois de 2010, une évolution de 15,4% par rapport à la même période de 2009, ce qui a permis à la région de contribuer à hauteur de 21,5% aux exportations nationales, sans compter les exportations du secteur de l’énergie.
La valeur globale des exportations est, ainsi, passée de 3385 millions de dinars à 3906 millions de dinars.
Les exportations de phosphate représentent les trois quarts du total des exportations de la région. Elles ont enregistré une hausse de 22,7%.
En revanche, les exportations des industries alimentaires ont connu une baisse d’environ 18% en raison de la régression des exportations de l’huile d’olive de 43 %, environ. Les exportations du textile ont aussi connu une baisse de plus de 5%.
Les recettes provenant des exportations des produits de l’artisanat ont atteint 3 millions 400 mille dinars contre 3 millions 100 mille dinars au cours de 2009.
S’agissant de la répartition géographique des exportations, on relève un accroissement au niveau de certains marchés traditionnels à l’instar de l’Inde (30%), de la Turquie (55%) et de la France (27%). Par contre, le pourcentage des exportations vers certains marchés européens, comme l’Espagne, l’Allemagne, la Roumanie et le Portugal, a diminué.
D’autre part, les interventions du Fonds d’accès aux marchés d’exportation ont touché 166 entreprises régionales moyennant des investissements de 7 millions 600 mille dinars. Il s’agit d’entreprises spécialisées, notamment, dans les industries électriques, le textile, les services, les industries chimiques, l’artisanat, le cuir et la chaussure, etc.
Par ailleurs, le Fonds de promotion des exportations, a aidé 63 sociétés implantées à Sfax à couvrir, entre 35 et 50% des dépenses, effectuées en matière de transport et de prospection des marchés extérieurs.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com