3 Questions à : M. Mohamed Larbi Rouis (Directeur Général LEONI Tunisie Groupe) : «Des nouvelles recrues très bientôt»





La mise en place d’une stratégie de recrutement pour les jeunes diplômés du supérieur sans emploi depuis plus de trois ans était le thème principal d’une convention signée récemment entre le ministère de la Formation professionnelle et de l’emploi et LEONI TUNISIE Groupe. Cette convention a permis à 70 jeunes diplômés de rejoindre cette entreprise implantée dans la région de Messaâdine (gouvernorat de Sousse) et spécialisée dans le câblage automobile.
1- Sur quels critères se base votre choix des candidats ?
On reçoit chaque jour un nombre élevé de demandes d’emploi. Mais, nous mettons toujours les cas sociaux des régions du voisinage en priorité. Puis, nous essayons d’adapter nos besoins aux conditions du marché de l’emploi. L’expérience nous a montré que même les diplômes de certaines branches (l’histoire-géo et les diplômés des beaux-arts), avec un bon programme de formation et de suivi, peuvent réussir, et seront plus motivés à donner le plus. A rappeler que le management de notre société est totalement assuré par des cadres tunisiens.
2- En quoi consiste l’avantage de cette convention pour votre établissement ?
En fait, notre avantage c’est d’avoir une main-d’œuvre très qualifiée pour nos futurs projets, d’une part. D’autre part, cette convention nous permettra de bénéficier de plusieurs avantages, non seulement fiscaux, mais aussi de la couverture sociale de ces jeunes et des programmes de formation du ministère. Donc tout le monde bénéficiera de cette convention. L’Etat aura moins de chômage de diplômés en charge. Les jeunes pourront enfin rejoindre le marché du travail.
3- Quels sont vos projets pour l’avenir ?
Pour l’avenir proche, notre société compte investir davantage dans le secteur du câblage qui connaît actuellement une rude concurrence et on passe à la vitesse supérieure.
Après les trois sites (2 à Mateur et 1 à Ezzahra) nous comptons bien renforcer nos investissements dans cette région ( Messaâdine) où nous employons plus de 6 mille personnes. Nous sommes conscients que l’emploi des diplômés du supérieur est devenu une priorité nationale. Il est donc question de coordonner nos efforts avec ceux de l’Etat. C’est pour cela qu’il y aura très bientôt de nouvelles recrues de cette main-d’œuvre qualifiée.

Mohamed M’DALLA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com