L’analyse technique de Mohamed Mahfoudh : «Un beau match, un grand vainqueur»





Le 110e classico mettant aux prises les Etoilés et les Espérantistes a tenu ses promesses. Il s’est distingué par une assistance nombreuse des deux côtés et surtout un score inhabituel. Du beau football, de gestes techniques de haute facture et des buts aussi nombreux que splendides.
Dans ce contexte, notre invité Mohamed Mahfoudh (dit Moujahed) analysa le classico en ces termes : «Pour l’Etoile le match est à six points la contre-performance est interdite. D’où la concentration du jeu au milieu du terrain avec beaucoup d’occasions propices pour ouvrir le score dès les premières quinze minutes.
Pour les visiteurs avec un seul attaquant et en face d’une arrière-garde bien soudée devant le revenant Mathlouthi, leurs choix étaient limités et ils ne pouvaient, de ce fait, aspirer à mieux.
Par ailleurs, pour les Espérantistes de Tunis, qui viennent de changer d’entraîneur et donc les nouvelles conceptions de Nabil Maâloul ne peuvent aussi rapidement être assimilées ou encore moins mises en application …
Malgré tout, j’ai soulevé donc une rencontre ouverte avec des acteurs distingués par le fair play en raison de la pression du résultat final du match.
En un mot, je soulignerai avec insistance que la course en tête impliquant plus que jamais ces deux mastodontes l’EST et l’ESS, quoi qu’elle soit demeure passionnante manque terriblement de panache, d’ingrédients et en l’absence des autres pôles d’attraction classique».


Mabrouk KAHIA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com