Soudan : Trois employés de l’ONU enlevés au Darfour





Trois Bulgares, membres de l’équipage d’un hélicoptère sous contrat avec l’ONU, ont été kidnappés hier par des inconnus armés au Darfour, région de l’ouest du Soudan en proie à une vague d’enlèvements d’expatriés.
Le Quotidien-Agences
«Un équipage de trois ressortissants bulgares, employés d’une compagnie bulgare d’aviation travaillant sous contrat avec l’ONU, a été enlevé par des inconnus» au Soudan, a annoncé le ministère bulgare des Affaires étrangères.
«Nous avons confirmé leur identité mais ne pouvons révéler aucun détail à ce stade», a précisé le porte-parole du ministère, Vesela Cherneva, à la radio publique.
Le directeur exécutif de leur compagnie, Heli Air Sau, a affirmé qu’ils avaient été enlevés au Darfour et qu’ils devraient être en bonne santé.
«Il s’agit de notre hélicoptère et de notre équipage», a-t-il indiqué à l’agence Focus news. «Nous avons des informations selon lesquelles nos employés vont bien. L’information est indirecte mais au moins nous l’avons», a-t-il dit.
Le porte-parole de la mission de paix ONU-Union africaine au Darfour (Minuad), Kemal Saïki, a précisé que l’enlèvement avait eu lieu dans le secteur d’Umm Shalaya, dans la province du Darfour-Ouest.
«Trois Bulgares membres de l’équipage d’un hélicoptère ont été enlevés ce matin vers 10H30 (07H30 GMT) sur la piste d’atterrissage d’Umm Shalaya, à environ 60 kilomètres au sud-est d’El-Geneina, au Darfour-Ouest, par des hommes armés inconnus», a en outre rapporté à l’AFP Amor Almagro, porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM), avec qui l’appareil était sous contrat.
Plus tôt cette semaine, trois humanitaires soudanais avaient été brièvement capturés dans la même province, le Darfour-Ouest.
Le Darfour est en proie depuis 2003 à une guerre civile complexe à l’origine de 300.000 morts selon les estimations de l’ONU -10.000 d’après Khartoum- et de 2,7 millions de déplacés.
La région connaît une vague d’enlèvements de travailleurs humanitaires, d’Occidentaux et de Casques bleus depuis l’émission, en mars 2009, d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) contre le président soudanais Omar El-Béchir.
Trente-trois personnes en incluant les trois Bulgares kidnappés hier, dont 29 étrangers, ont été enlevées au Darfour depuis cette date. Elles ont toutes été libérées en bonne santé, à l’exception des trois hommes.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com