Haykel Mgannem : «Jouer notre carte à fond»





Ce Mondial sera probablement le dernier pour Haykel Mgannem qui portera encore nos espoirs dans ce tournoi grâce à son métier, son efficacité et ses qualités de meneur d’hommes.
Haykel Mgannem, rencontré avant le départ de l’EN en Scandinavie, nous a tout d’abord parlé de son état d’esprit à l’approche de cette échéance en nous disant: «Chaque joueur qui va participer dans des championnats du monde part avec la volonté de se défoncer pour son pays et ses couleurs. Ce sentiment est partagé par tous mes camarades et nous sommes déterminés à mouiller le maillot et à défendre notre fierté et le drapeau national. En fait, l’essentiel sera d’être performant dans une compétition de très haut niveau et particulièrement exigeante sur le double plan physique et mental».
Evoquant ses jeunes partenaires dont plusieurs en sont à leur grand tournoi international (ils seront neuf à disputer leur premier Mondial), Haykel Mgannem affirme «Le groupe fait preuve d’une formidable envie de se mettre en valeur et démontre une grande solidarité. C’est cet état d’esprit qui nous avait permis, par exemple, de remporter la dernière coupe d’Afrique des nations. C’est aussi grâce à cet état d’esprit que nous comptons briller dans ces Championnats du monde».
Oui mais pour quels résultats ? A ce sujet, le capitaine de l’EN émet un souhait «Nous serons opposés à de grandes nations de handball qui sont logiquement supérieures à notre groupe. Mais cela ne devrait pas nous empêcher de jouer notre carte à fond et d’essayer de faire beaucoup mieux que lors du dernier Mondial. Nous nous battrons pour le prestige et l’honneur de notre handball avec cet espoir : celui de rentrer avec une grande équipe pour l’avenir, une équipe formée essentiellement de jeunes qui seront capables d’affronter les futures échéances, le CHAN et les éliminatoires des JO».


A.L.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com