Hassine Dimassi : «Non à l’exclusion!»





M. Hassine Dimassi, nommé pour occuper le poste de ministre de la Formation professionnelle, a fait la déclaration suivante au «Quotidien» : «Le RCD fait partie du paysage politique en Tunisie et seules des élections libres pourraient l’exclure définitivement de la participation à la vie publique. Toutefois, étant le mal que certaines personnes avaient fait pour la Tunisie, elles ne peuvent faire partie du gouvernement de l’union nationale, censée mener le pays vers une démocratie véritable. Le RCD ne devait plus être majoritaire dans cette transition. Ceci d’une part, d’autre part, les portefeuilles accordés à l’opposition et aux indépendants portent sur des secteurs très délicats (le développement régional, l’éducation, la santé, l’enseignement supérieur, la formation professionnelle, etc...). Et comme il ne s’agit que d’un gouvernement de transition de courte durée et vu les problèmes vécus par ces secteurs, ces nouveaux membres n’auraient pas le temps de laisser de véritables traces de leurs passages. Nous ne devons pas accepter ça».


M.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com