Les jeunes dirigeants réclament la démission de Hédi Djilani





On apprend par ailleurs que les représentants de près d’une trentaine de Centres des jeunes dirigeants (CJD) ont tenu à être présents dans le siège de l’UTICA à l’occasion de la réunion du Bureau exécutif. Une présence qui n’aurait certainement pas plu à M. Djilani.
Les CJD, dont une dizaine a été accueillie par le patron des patrons, étaient en effet venus réclamer le départ du président de la Centrale patronale qui a tout simplement rejeté leur demande. Nos sources à l’UTICA ont justifié le refus de Hédi Djilani de quitter le poste qu’il occupe depuis 1987 par le fait qu’une telle décision doit se faire dans le respect des lois régissant l’Organisation.


H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com