Manifestations : Le jour des agents de l’ordre





Les forces de l’ordre, sont descendues, hier, dans les rues et artères de plusieurs villes tunisiennes, pour manifester pacifiquement, en signe de solidarité avec les manifestations populaires.
Dans la ville de Sfax, les agents de l’ordre ont manifesté de manière spontanée devant le siège du district de la sûreté de Sfax Médina, à pied ou dans des voitures ornées de drapeaux nationaux, portant des brassards rouges, entonnant l’hymne national et lançant des slogans qui appellent à la liberté et à la dignité pour les agents de l’ordre, au cours d’une marche qui a parcouru les différentes artères de la ville, en direction du siège du gouvernorat.
La marche s’est arrêtée face au siège régional de l’UGTT à Sfax où l’un des manifestants a donné lecture d’une déclaration, signée par les agents de la direction du district, dans laquelle ils appellent à la création d’un syndicat, qui puisse défendre leurs droits socioprofessionnels.
Les policiers ont également demandé la révision des lois les concernant, particulièrement le règlement intérieur des forces de sécurité intérieure, appelant les composantes de la société civile et les médias, à faire la lumière sur leurs mauvaises conditions et les sacrifices consentis au profit des citoyens.
A Sousse, la quatrième journée de manifestations et de protestation, s’est distinguée par la participation des membres des forces de l’ordre, qui se sont joints aux manifestants, en uniformes et en civil, au cours d’une manifestation qui a parcouru les principales artères de la ville, pour exprimer leur solidarité avec les citoyens et leur fierté du peuple tunisien qui a favorisé la chute du régime de Ben Ali.
Les manifestants parmi les forces de l’ordre se sont ensuite dirigés en direction du siège de l’Union régionale de l’UGTT, à Sousse, exigeant que leurs revendications soient prises en considération, dont notamment la création d’un syndicat qui les représente et défend leurs exigences, en particulier l’amélioration de leurs conditions de travail.
Dans la ville de Gabès, une présence massive d’agents de l’ordre a été signalée devant le siège régional de l’UGTT, qui arboraient des drapeaux nationaux et entonnaient l’hymne national en signe de soutien au peuple tunisien et à sa révolution.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com