Faouzi Benzarti menace de démissionner… : Bon vent, tes 40 mille dinars feront du bien à la caisse !





Depuis qu’il a été approché pour entraîner l’EN avant la CAN 2010, Benzarti ne cesse de se comporter en maître, comme si le foot tunisien calerait sans lui…
Il a été sélectionneur à cette même CAN et les résultats furent bien loin de nos ambitions avec une élimination au premier tour et aucune victoire sur trois matches. Son parcours avec l’EN comporte également un match à la CAN 94 en Tunisie et un match nul face au modeste Zaïre qui a précipité une historique élimination au premier tour. Il est évident, alors, qu’il n’a jamais été le… Messie avec les Aigles de Carthage et, logiquement, son retour ne s’imposait point. Or, Benzarti tient à cette EN et il a usé de tous les moyens pour y être casé, dont essentiellement un lien de parenté avec l’un des plus proches conseillers du président déchu, monastirien d’origine également et actuellement sous résidence surveillée.
Dès lors, personne ne pouvait lui contester une nomination commandée à partir du Palais de Carthage et Ali Hafsi n’a fait… qu’exécuter les ordres!
Il n’a même pas de contrat !
Ces derniers jours, voyant que son garant a «volé en éclats» avec toute la bande à Ben Ali, Benzarti a craint le pire car tout va être dévoilé. Il a voulu anticiper en annonçant sa démission, prétextant une pression du président de la République en personne pour qu’il prenne en main l’EN!!! Aujourd’hui, encore, le ridicule ne tue plus, du moins pour le moment. Et pour conclure sa comédie, Benzarti annonce qu’il va démissionner. Or, il n’a même pas de contrat légal avec la FTF, comment peut-il alors démissionner d’une fonction qu’il n’a pas encore exercée officiellement. Du côté de la fédération, on ne pense plus le retenir et son salaire, quarante mille dinars par mois, c’est-à-dire plus d’un million de millimes par jour -excusez du peu chers smigards- peut à lui seul payer tout un staff. Alors, bon vent M. Benzarti, le football tunisien ne peut jamais être ton otage, et si jamais la FTF va te remercier, sois tranquille, le foot tunisien ne peut tomber aussi bas. Alors, si tu veux, n’hésite pas, dégage !

Kamel ZAÏEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com